mercredi, 25 novembre 2020|

4 visiteurs en ce moment

 

Celle-là, elle est à tomber ! "Fated, Faithful, Fatal" de Marylin Manson...


Je ne suis pas un grand fan de Manson, mais je l’écoute parmi d’autres. Par contre, cette chanson ! "Fated, Faithful, Fatal"

Le petit Brian Hugh Warner a deux ans de plus que moi. Mais il chante beaucoup plus. Et provoque aussi beaucoup plus. Il est d’ailleurs connu pour cela. Et les soucis conséquences de ces provocations ! Les religieux de tout poil lui vouent une haine tenace. Rien que pour cela, il est sympathique.
Il est également le parrain de la fille de l’acteur Johnny Depp : Lily-Rose Depp.

D’un métal industriel, limite techno de temps à autres, il a excellé dans les reprises à sa sauce. "Sweet dreams" d’Eurythmics ou "Personal Jesus" de Depeche Mode sont deux très bonnes reprises, selon moi.

Mais rien ne vaut cette chanson qui se trouve sur l’album "The Pale Emperor", son dixième album, sorti en 2015.

Manson est proche du rappeur Eminem. Il a également collaboré avec Brian Molko (Placebo), Lady Gaga (LoveGame), Jonathan Davis (Korn), Richard Kruspe (Rammstein, Emigrate), Joey Jordison (ex-Slipknot), Avril Lavigne, Die Antwoord, Rob Zombie et Johnny Depp, ainsi que l’acteur Shia LaBeouf.

Je l’ai vu jouer également dans l’excellente série "Salem". Il est fan de cinéma et a joué dans plusieurs films et séries.

Wikipedia
Site officiel
Instagram
Facebook
Twitter

Paroles :

I don’t know if I can open up
I’ve been opened enough
I don’t know if I can open up
I’m not a birthday present
I’m aggressive regressive

The past is over
And passive scenes so pathetic
I was fated, faithful, fatal
I was fated, faithful, fatal
I feel sole and alone like a heretic
Ready to meet my maker
I feel sole and alone like a heretic
I’m ready to meet my maker
Lazarus has got no dirt on me
Lazarus has got no dirt on me
And I’ll rise every danger
I’m the Mephistopheles of Los Angeles
Of Los Angeles
Don’t know if I can open up
I been opened too much
Double cross glossed over in my path-os
I was fated, faithful, fatal
I was fated, faithful, fatal

I feel sole and alone like a heretic
Ready to meet my maker
I feel sole and alone like a heretic
I’m ready to meet my maker
Lazarus has got no dirt on me
Lazarus has got no dirt on me
And I’ll rise every danger
I’m the Mephistopheles of Los Angeles
Of Los Angeles
I was fated, faithful, fatal
I was fated, faithful, fatal
I feel sole and alone like a heretic
And I’m ready to meet my maker
I feel sole and alone like a heretic
And I’m ready to meet my maker
I feel sole and alone like a heretic
Ready to meet my maker
I feel sole and alone like a heretic

I’m ready to meet my maker
Lazarus has got no dirt on me
Lazarus has got no dirt on me
And I’ll rise every danger
I’m the Mephistopheles of Los Angeles
Of Los Angeles


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »