vendredi, 17 mai 2019|

2 visiteurs en ce moment

 

L’extrême droite en France est différente de celle aux US... Ah bon ?


Depuis les événements de Charlottesville, le FhaiNe se défend de toute assimilation avec la "droite radicale américaine" ("alt-right" [1]) qui a tué par acte de terrorisme une jeune femme manifestante de 32 ans.

Ce matin, j’entendais Florian Philippot qui expliquait que leur mouvement (le FhaiNe) n’avait rien de commun avec la droite radicale américaine, terme repris dans les journaux français de droite pour qualifier les néo-nazis et le KKK.
Bien. Depuis plusieurs années, Philippot tente de dédiaboliser le FhaiNe pour permettre à sa présidente, fille de Jean-Marie Le Pen (rappelons le, celui des "Durafour crématoire" et des détails de l’histoire), fondateur du parti avec des anciens collaborateurs et ex de l’OAS.

Mais la réalité est là ! Le FhaiNe est un parti d’extrême droite, néo fasciste, autour duquel tourne les différentes influences et courants de la "droite radicale" nationaliste. Des souverainistes de Dupont Aignan aux néo-nazis, en passant par d’anciens Chevénementistes (Dont Philippot)...

Et une rapide et simple recherche sur le net remet devant les yeux du curieux crédule que le FhaiNe traîne des casseroles, très cramées au fond, sombres, brunes, puantes et rendant malades le premier démocrate passant par là.

"Châteauroux : l’embarrassant tatouage nazi d’un candidat FN" : juste l’emblème de la division Charlemagne (Volontaires nazis français). Source.


"Salut nazi, photo de SS... le FN face aux images gênantes de deux candidats" : Alexandre Gabriac, élu régional, candidat à Grenoble.
Source.


"Marine Le Pen épinglée pour une photo avec un néonazi présumé" : le jeune homme fait partie d’un mouvement anti migrants à Calais, est tatoué d’un signe SS et se fait prendre en photo avec la fille de Neuneuil. Source.

""Honneur et Fidélité". Telle est la devise du "Département protection sécurité" (DPS), le service d’ordre du Front national." : ce "service d’ordre" du parti a fait l’objet d’un rapport d’enquête parlementaire sur ces agissements (Entre 1985 et 1998, 68 incidents, dont des faits de "violences", ont été imputés au DPS). On apprend par exemple qu’un "responsable départemental DPS" a été exclu en 1989 "pour avoir accroché un drapeau à croix gammée à la fenêtre de la permanence du Front National de Chalon-sur-Saône". Source et rapport d’enquête.

"Décoré par Marion Maréchal-Le Pen, un membre du FN exhibe un tatouage nazi" : le tatouage est la rune du loup « légèrement détournée au milieu », un emblème initialement médiéval avant qu’il ne soit repris par la 2e division SS sous l’Allemagne nazie. Après avoir mis en doute la signification du tatouage, Marc Leauté, chef du DPS, se montre finalement plus sincère « Oui oui, c’est une rune d’Odal. Mais je crois que ce n’est pas interdit par la loi. Il y a des signes qui font l’apologie de certaines choses et qui sont strictement interdits, mais en l’occurrence ce n’est pas interdit. Après chacun y voit ce qu’il veut. » Le patron du service d’ordre du FN précise donc qu’il s’agit d’une rune d’Odal. Un symbole nordique « d’honneur et de fidélité » et le signe des Jeunesses hitlériennes sous le IIIe Reich. Source et ici aussi.

"A Nevers, une candidate FN s’affiche avec un drapeau nazi"  : on la voit aussi porter tee-shirt avec l’emblème de la 33e division de grenadiers SS Charlemagne, l’une des divisions de la Waffen-SS, aimer la page du KKK et laisser des commentaires explicites sur le "nettoyage nécessaire". Source et ici et .

Et il y en a d’autres ! Les sources sont bien entendu de dangereux journaux gauchistes (L’express, le Figaro,...).
Alors, bien entendu, dans la plupart des cas, le FhaiNe a exclu ses personnes, mais juste celles qui venaient de rentrer et qui se retrouvaient sur des listes. Combien de militants du DPS ou dans les cortèges sont ouvertement néo-nazis ? Ce n’est pas parce que le FhaiNe a demandé aux bone-heads de ne plus défiler avec lui qu’ils sont absents ! Ils se retrouvent dans les "Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires" ou "Génération identitaire" pour les actions musclées mais le réceptacle des idées néo-fascistes reste le Front National, car il est représente le lieu d’expression des méthodes simplistes à des problèmes compliqués, touchant toutes les couches de la population (et surtout celle qui vit le plus le libéralisme). Les 15 dernières années lui ont permis de progresser par une droite qui s’est décomplexée et un parti socialiste qui s’est recentré. Sans compter le triomphe du capitalisme, sans alternative, depuis 1989 et la chute du mur de Berlin.

Le Front National est un hold-up sur la souffrance des gens les plus en difficulté par une oligarchie bourgeoise et parvenue qui veut maintenir son patrimoine des "rouges" et de la redistribution collective.

Et n’oublions pas que le FhaiNe a déjà tué ! Et pas que Brahim Bouarram, symbole malgré lui de cette violence d’extrême droite... Ibrahim Ali et d’autres ont fait les frais du passage à l’acte des idées du FhaiNe !

Le Front National fait partie de l’extrême droite française, parmi d’autres groupuscules plus ou moins actifs. Mais lui, c’est le parti officiel, celui qui parle dans les médias, celui qui a des financements publics aux élections, celui qui débat à la télé et qui gagne, petit à petit, des points jusqu’à se retrouver 2 fois au second tour des présidentielles devant les partis traditionnels, incapables de comprendre la détresse des gens. Regardons l’histoire et constatons que c’est à chaque fois comme cela que l’extrême droite est arrivée au pouvoir.


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1alt-right. Ce terme désigne la droite "alternative" américaine qui fédère des groupes nationalistes, suprémacistes, antisémites et racistes, estimés à quelque 900 "groupes haineux" aux Etats-Unis. "Le terme alt-right a été inventé par Richard Spencer, président du think tank National Policy Institute pour tenter de dédiaboliser l’extrême droite américaine classique, pour faire plus moderne"


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »