Retour à l'accueil du site

Inscrit sur le site de prévente de Ubuntu en avril, j’attendais avec impatience la mise en vente, puis l’arrivée de la nouvelle bestiole. L’achat de ce Meizu Pro 5 sous l’OS d’Ubuntu (Ubuntu touch) est une étape supplémentaire de ma dégooglisation entamée il y a quelques temps maintenant. Et dans un contexte générale, de récupération de ma vie privée sur le net !

Cela avait commencé en quittant les services de Google et puis la dernière étape avait été l’abandon programmé de l’utilisation d’Android (Filiale de Google) en achetant un mobile sous Ubuntu touch. Pourquoi ? Parce que les grands du net se gavent de nos données et qu’il devient insupportable de se savoir constamment pisté comme détaillé ici, ou enregistré sans vergogne sans savoir et sans recours réel. Ces deux petits billets montrent des aspects qui pourraient faire rire, mais si vous suivez l’actualité du web, vous savez que ce n’est qu’une infime partie du flicage et de l’appétit d’ogre des GAFA.

Bref...

Tout d’abord, la bête ! Le Meizu est produit par l’usine chinoise Meizu. Le Pro 5 en est l’un des produits haut de gamme. Et il est même considéré comme un "flagship killer" que l’on pourrait traduire par "Tueur de navire amiral", c’est à dire un appareil capable de rivaliser avec les produits phares du marché. Il s’équipe donc d’un écran AMOLED de 5,7 pouces (Full HD) protégé par du Gorilla Glass 3, d’un processeur Exynos 7420 couplé à 3 Go de mémoire vive, une mémoire interne de 32 Go, un capteur photo dorsal de 21,6 mégapixels, et une caméra frontale de 5 mégapixels. Le tout dans un corps de 156,7 x 78 x 7,5 mm et pour un poids de 168 grammes.
Ce qui en fait un haut de gamme et le haut de gamme de Ubuntu phone puisque parmi les quelques appareils sortis avec cet OS, il est celui aux spécificités les plus développées.

J’ai reçu l’email de Ubuntu pour prévenir de la prévente le 26 avril et j’ai commandé la bestiole le 27. S’en est suivi une attente longue... longue... longue... longue de 5 semaines avant d’avoir des nouvelles sur l’espace client du seul site sur lequel on pouvait commander l’appareil. Sur Diaspora*, je tenais au courant les quelques personnes qui étaient comme moi, dans l’attente du leur.

Vendredi dernier, sms de DHL qui me dit qu’il livre aujourd’hui... Mmm... Comment dire ? JE NE SUIS PAS CHEZ MOI !!! Nannnnn... Bon. Je les préviens pour repousser et le faire livrer au bureau. Et hier... Je l’ai reçu !


Aucune soucis d’emballage, la bestiole est bien empaquetée, protégée. Vu qu’elle vient de Chine, mieux vaut !


Déballage et premiers constats. C’est une belle boite noire, épaisse, plutôt luxueuse qui accueille l’appareil. On y trouve simplement l’appareil, un petit étui cartonné (vide [1]) sur lequel est coincé le pic pour ouvrir le tiroir des cartes SIM, un cordon de recharge/Synchro enroulé dans une boite et enfin l’adaptateur de recharge. "Hein ?"... "Quoi ?"... "Les écouteurs ?". Non, rien, nada,... Au moins, nous regretterons pas la piètre qualité des écouteurs d’origine [2].

L’appareil est chargé aux 2 tiers. Je me permets donc de commencer à jouer avec. Je l’allume... Il y a 2 boutons, donc c’est simple : marche/arrêt et volume. Les deux sont placés à droite. A gauche, je trouve le petit trou pour ouvrir le tiroir et placer la carte SIM [3]. Je lance l’installation, qui fait penser à celle de son grand frère Ubuntu pour PC.


Quelques questions basiques sur le lieu (France), le WIFI qu’il détecte [4]. Et première vraie différence avec les autres : il ne demande aucune adresse mail pour se connecter à un quelconque machin bidule, géré on-ne-sait-où... Rien. Juste, ensuite, on pourra [5] y connecter Ubuntu One qui sauvegardera les comptes créés (Twitter, ...).


Fin de l’installation. L’écran principal s’allume. C’est clair, lumineux [6]. Je commence à jouer avec les côtés de l’écran.


L’appareil m’accompagne et à chaque nouvelle action basique, il m’indique ce qui se passe, ce qui pourrait se passer.

Voila. La bête est prête à suivre mes ordres... Enfin, mes tentatives d’ordre car je découvre, donc je ne suis pas super maître de mes gestes !

Je l’utilise donc depuis hier. Quelles sont mes premières impressions ?

  • Tout d’abord, c’est beau ! Esthétique, clair, propre, visuellement agréable.
  • Déconcertant de ne jouer qu’avec les bords d’écran et les petites flèches, on revient de temps en temps au bouton physique que Meizu a laissé en bas [7] mais sur lequel on revient, ostensiblement, dès qu’on pédale dans la choucroute ! L’habitude... On se fait facilement à la gestuel qui est très agréable en fait et qui réagit plutôt bien.
  • Le petit tour des paramètres confirme le "linux inside". Rien ne se fait sans les autorisations demandées, même pour les applications de base installées. C’est "voulez vous..." avant tout ! Une fois, mais cela fait plaisir de savoir ce qu’on fait.
  • Les scopes sont une bonne idée et leur utilisation assez simple. Slap du bas vers le haut de l’écran du bas, on découvre les scopes possibles, ceux installés, on peut les gérer (supprimer et changer l’ordre d’apparition). Simples, efficaces, il manque juste d’aller plus loin dans leur "customisation" spécifique. Peut être plus tard ?
  • La bibliothèque Ubuntu possède les grands classiques des applications et on peut tirer des coups de chapeau appuyés aux développeurs de Canonical et les amateurs et semi pros [8] pour fournir un "déjà-beau" magasin d’applications. Linkedin, facebook, twitter, instagram, y sont, mais aussi d’autres que je découvre au fur et à mesure. Et pour lesquels je ferai un billet spécifique sur les applications à utiliser.
  • Le son est correct en téléphonie, le data aussi. Le capteur Wifi est capricieux je pense, car il ne veut toujours pas trouvé mon réseau pro [9]. Je n’ai pas testé le bluetooth, mais il semblerait que les appareils apparaibles soient peu nombreux à l’heure actuelle mis à part quelques oreillettes. Je n’ai pas eu l’occasion de tester le GPS, mais le logiciel Unav semble très pratique et les retours de forum en feraient un bon concurrent d’autres applications GPS sur le marché. Pas de quoi rougir semblerait il !

Elément particulièrement surprenant, mais je ne sais pas si moi qui ait mal paramétré ou l’OS qui n’en prévoit pas : les notifications ! Mis à part les SMS et les appels, je n’ai aucune notification sonore ou visuelle. Et comme, à priori, on ne peut pas programmer de push ni sur Dekko (Le gestionnaire de mails), ni sur twitter, ni sur aucune autre application, on n’entend rien. Il y a un gros inconvénient et deux avantages. L’inconvénient est que le plus des smartphones est d’être en synchro avec sa vie virtuelle. Le premier avantage est lié à l’inconvénient : on n’est pas dérangé ! Le deuxième est que la durée de vie de la batterie est majorée car rien ne vient pomper en arrière plan.
Mais cela me parait surprenant de ne rien pouvoir programmer en "push". Je vais me renseigner...

Il a fait hier quelques mises à jour d’applications.
Il faut donc réapprendre à utiliser un téléphone, se déshabituer des réflexes de plusieurs années d’android. Mais je le fais avec plaisir.

Ce matin, après une nuit de charge, j’ai pu tester le démarrage "normal". en 15 secondes, on arrive au mot de passe. Cela change de mes 3mn de Lollipop [10]. Par contre, ce matin, plus d’appareil photo ! Impossible de l’ouvrir. Bon.
J’arrive au bureau, toujours pas d’accrochage sur le wifi du bureau [11]. J’installe la deuxième carte SIM qui me permettra d’avoir mon perso et mon pro sur le même appareil. Installation, paramétrage des noms et des priorités de prise de ligne,... Et perte de ma connexion data ! Redémarrage... La revoilà... Eh oui, l’OS est jeune, instable, immature. Comme tous les matins, je lance mes flux rss, dont celui d’askubuntu, la référence des forums sur ubuntu et ubuntutouch. Elle permet de remonter les incompréhensions, les bugs et de s’entraider. Et que vois-je ? Que depuis la mise à jour de l’application ’appareil photo’, on ne peut plus le lancer. Il faut attendre la mise à jour OTA-11 [Version 11 en "Over The Air"] qui se lance aujourd’hui. Point de maj de mon côté.

D’ailleurs, je pourrais faire des choses... Si je n’avais pas perdu mon clavier virtuel ! Il refuse d’apparaître :-)... Je redémarre... Ah. Récupéré. Et une mise à jour vers OTA-11 se lance. Cool !
Après quelques minutes de chargement et le redémarrage pour installation [12], voici la bestiole mise à jour et avec clavier et appareil photo.

Alors, oui, l’OS n’est pas encore totalement stable, c’est clair. Et si vous ne souhaitez pas éponger les faiblesses d’un OS naissant, passez votre chemin et restez sur un OS stable. Mais j’ai l’impression de fierté, de contribuer à la naissance de quelque chose de puissant [13] et novateur dans le monde des OS (Avec Sailfish OS aussi). Il faut de la concurrence et surtout, remettre de l’open source et de l’éthique libre dans ce monde de big data et de collecte abusive de données personnelles.
Retrouvons le chemin de la maîtrise et de la protection de nos vies virtuelles.

Moi, je crois en Ubuntu touch, mais pour cela, il faut des pionniers, j’ai l’impression d’en faire partie. Et il en faut d’autres, donc il faut remonter les bugs, mais pour cela acheter des téléphones sous Ubuntu, sans crainte car la communauté est grande, militante et solidaire.

N’oubliez pas que Ubuntu vient d’un ancien mot "bantou" qui signifie " je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous"... Cela n’a jamais aussi bien porté son nom !

Venez !

Nota bene : à mes collègues de réseaux sociaux, merci de laisser vos commentaires ici et non pas sur les réseaux sur lesquels cette info va être diffusée. Même Diaspora* ! Car cela permettra de centraliser un peu l’info sur ce nouvel OS... Merci pour les prochains lecteurs, promis je réponds...

Notes

[1Dans lequel on aurait aimé trouvé une notice d’emploi, des papiers de garantie, ...

[2Même si cela fait un peu radin non ?

[3Attention : 2 nanoSIM ou 1 nanoSIM + carte SD

[4Il ne trouve pas celui de mon bureau... Grrr.. Même aujourd’hui !

[5Si l’on veut !

[6Trop je trouve à certains moments

[7Trop cher de l’enlever pour l’occasion je pense !

[8Quand on voit certaines applis !

[9Une bête livebox pourtant !

[10Quelle honte !

[11J’ai tout le quartier, sauf celui-là

[12Qui n’était pas indiqué de faire, soit dit en passant !

[13Je suis un utilisateur de Ubuntu sur PC et j’en suis RAVI !

8 Messages

  • ... Meilleure stabilité ! Sans comparaison. Je ne l’ai plus redémarré depuis.

    repondre message

  • Pas encore gagné, tout ça :)

    (tiens, tu as perdu le bouton "envoyer" dasn le formulaire de forum)

    repondre message

  • Bonjour,

    Je suis possesseur d’un BQ E4.5 avec Ubuntu Touch dessus, et mon retour est étonnamment assez différent ! Si ton téléphone est le plus "haut de gamme", le mien est le plus bon marché des Ubuntu Phones actuels. Pourtant, personnellement, je peux utiliser deux micro sim ET une carte microSD 32Go, je n’ai pas la plupart de tes bugs (même si parfois mon clavier virtuel disparait) et la configuration du wifi de mon université était beaucoup plus simple que sous Android alors qu’il s’agit d’un WPA entreprise assez classique.

    Petit bémol de mon côté : il ne m’a effectivement pas été demandé un quelconque compte à l’installation… Mais j’ai dû en créer un (UbuntuOne) pour installer des applications… Dommage…

    De plus, pour moi qui n’étais plus utilisateur d’Ubuntu PC, je n’arrivais pas à connecter mon téléphone à mon Arch Linux ni à ma Gentoo… J’ai dû faire une fresh install d’ubuntu juste pour mettre mes musiques, mes contacts (sous format *.vcf) et mes ebooks…

    Dernier point négatif : la double SIM est très bien gérée pour les appels et les données mobiles, mais pour moi qui habite à la frontière, l’impossibilité de bloquer une carte SIM sur le réseau d’un pays risque d’augmenter les frais… Et le pire ce sont les SMS : parfois je clique soixante fois sur la carte Suisse afin d’envoyer un message à un ami Suisse et le message s’envoit quand même avec ma puce Française pour une raison qui m’échappe encore et là c’est sûr, ma facture va exploser…

    En dehors de ça je suis très content de ce téléphone, effectivement, le magasin regorge de bonnes choses et le téléphone est très réactif. C’est de la bonne XD

    Bonne journée

    repondre message

  • Pourtant, personnellement, je peux utiliser deux micro sim ET une carte microSD 32Go.

    A priori, si je regarde bien le support, je ne peux pas. Mais je n’ai pas passé trop de temps à regarder. Peut-être que c’est possible.

    je jetterai un oeil plus avisé prochainement, car là, ce serait de la balle !

    repondre message

  • Bonjour
    merci pour ton retour. Je n’ai pas osé acheté en ligne le Meizu Pro5 sous UbuntuTouch. Le Pro5 me faisait saliver depuis plusieurs mois. je l’ai trouvé sous Android à 399€.

    Comme beaucoup, je veux me dé-GAFAM-iser : pour les 2 A ça roule ; le M, mon patron me l’impose mais plus de ça chez moi. par contre le G... je ne suis pas encore convaincu par UbuntuPhone donc je garde Android, faute de mieux.

    Ubunteros depuis 10 ans avec un fâcheux penchant pour Mint ; je voudrais venir doucement et progressivement sur Ubuntutouch comme alternative à Android. Avez vous essayer une install sur un téléphone compatible (comme le Meizu Pro5) comme ceci = Dual boot Android sur la mémoire interne du téléphone et UbuntuTouch sur la carte SD.
    Merci de vos réponses

    repondre message

  • Bonjour/Bonsoir

    Comme le dit

    @Fairbanks75

    , j’ai aussi salivé devant le pro5 Meizu, mais vous avez du observer qu’il n’est plus disponnible à la vente dans sa version Ubuntu.

    J’ai du coup passer commande d’un Pro 5 Meizu dans sa version Flyme os "A" (os china)

    Pour ceux qui comme moi souhaite avoir Ubuntu sur le Pro 5, voici les tuto qui m’ont permis d’y arriver :

    1° deverouiller le fastboot en version "a" pour le passer en version "g"

    2° d’installer le "twrp" qui lui m’a permis d’installer Ubuntu OTA 13

    https://forum.meizufans.eu/topic/60...
    &
    http://forum.xda-developers.com/mei...

    Si vous avez des questions concernant les démarches pour avoir Ubuntu OTA 12 ou 13, n’hesitez pas ;)

    repondre message

  • Excellent ton retour. C’est génial une pure alternative à Android. Dommage que Firefox OS ait abandonné. Espérons que Canonical ait les reins solides :). Bravo à lui

    Je dois justement changer mon Nexus 5 qui perd énormément de batterie (je le recharge 2* par jour presque)
    Je serais bien tenté par un téléphone (intelligent)
    Mais perso, le Meizu est beaucoup trop grand 5.5" pour moi. Je ne suis pas grand, je ne porte pas de baggy et donc petit poche.
    Est ce que tu connais des téléphones de 5" avec Ubuntu Touch ?

    repondre message

  • Sur cette page

    https://wiki.ubuntu.com/Touch/Devices

    tu trouveras les appareils sur lesquels tu pourras installer l’image UT. Je ne dis pas que c’est simple, mais si tu sais rooter un téléphone et installer une image...

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Couverture honteuse de Valeurs Actuelles de cette semaine ! Le maire FN de Cogolin accusé de "dérives financières" ››