mercredi, 8 juillet 2020|

2 visiteurs en ce moment

 

Mon fils dans le clip "Nous avons la rage" des Tagada Jones

Date de publication :
Mots clés :
  • Tagada Jones

  • Il est loin le festival du nord du département où je l’avais emmené voir les Tagada Jones... Il devait avoir aux alentours de 15 ans... MAIS QU’AI JE FAIT !! :-)

    Le popa, il est tout fier de voir son "petit" dans le dernier clip des Tagada. Le 23 mars, le groupe a donc lancé un appel aux fans pour que ceux-ci envoient une vidéo de chacun d’entre eux afin de réaliser ce nouveau clip !
    Après avoir visionné plus de 3000 vidéos que les fans ont envoyés, le résultat du choix reflète parfaitement l’esprit du morceau : rageur, engagé et affirmé ! Le clip est sorti le 17 avril...

    A 0mn44, on voit la trombine de mon "andouille de fils barbu et dredlocké" [1]... Et comme cela passe très vite, voici la photo :

    Si on m’avait dit cela...

    Mais je vois les Tagada en Novembre au Trianon !!!

    Paroles de la chanson Nous avons la rage par Tagada Jones

    Je regarde la nation
    Révolution
    République berceau de la contestation
    Perdre son âme peu à peu
    Des larmes plein les yeux
    Brûler les bases à petit feu
    Un absolue
    Guillotine de nos élus
    Démocratie de fer
    Au fond, gant de fer
    J’ai les sons rock
    Et les songes de ces ambitions, ces enjeux
    Futiles ou agréables ?
    Ignoble ou abominable
    Reste que terreur
    Politique de haine

    A grands coup de matraques et de lacrymogènes
    A grands coups de flashball, d’intox et d’infos
    Pauvre citoyen je donne pas cher de ta peau

    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !

    Chair a canon
    Poudre au yeux, désillusion
    Fils de la bastille, fruit de l’insurrection
    Tu est nuisible, submersible
    Telle une bête de corridas
    Gladiateur d’autres fois

    Et pourtant moi j’y croyait un peu
    Du jaune pleins les yeux

    Et pourtant moi j’y croyait un peu
    Ce sera noir sur bleu

    Faut il puiser dans les consciences américaines
    Le culte du crime, l’amour de la haine
    La défense par la violence
    Par les armes illico
    Plutôt que les idées, les actes, les mots
    Oui messieurs si nos mots restent stériles
    Sans réponses à la fois vain, c est inutile
    Toujours risé, bafoué, moqué
    Ne craignaient vous pas que l’on finisse par tout casser

    A toujours vouloir nous écraser,
    A toujours vouloir nous humilier
    Encercler le mouvement
    Contrôler méthodiquement

    Battre la cage
    De notre rage
    Briser nos rêves et revendications
    Étouffer nos actes et mobilisations
    Vous attisez la haine, l’envie de faire front
    Jusqu’où doit on aller je vous pose la question

    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !

    Je vous pose la question !

    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !
    Nous avons la haine, la rage dans les yeux !

    Je vous pose la question !
    Nous avons, nous avons la rage
    Je vous pose la question !
    Nous avons, nous avons la rage
    Briser nos rêves et revendications
    Étouffer nos actes et mobilisations
    Vous attisez la haine, l’envie de faire front
    Jusqu’où doit on aller je vous pose la question
    Briser nos rêves et revendications
    Étouffer nos actes et mobilisations
    Vous attisez la haine, l’envie de faire front
    Jusqu’où doit on aller je vous pose la question !


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    [1Le "andouille" est affectueux


    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »