mardi, 6 décembre 2022|

3 visiteurs en ce moment

 

On peut chanter en espagnol, parler politique et faire de la musique ! Les Ska-P !


Ska-P, c’est un groupe formé au début des années 1990, jouant un ska très rythmé sur des paroles très engagés. Issu du quartier de Vallecas, de tradition ouvrière et de contre-culture.
Les Ska-P jouent un ska-punk énergique, oscillant entre des rythmes folkloriques et d’autres plus violents. Leurs paroles parlent de politique, beaucoup, très engagées, internationalistes et altermondialistes, ils revendiquent clairement leurs appartenances ouvrièristes et de gauche. Anti machiste, anti capitaliste, contre l’extrème droite, bref, des gens biens.
Ska-P a produit plein de chansons, plein d’albums et il serait difficile d’en choisir les meilleures. Donc je vais mettre une "classique" des concerts : "El vals del obrero" se trouve sur l’album du même nom (Leur deuxième album sorti en 1997, qui les fera vraiment émerger sur la scène).
La chanson se traduit par "la valse de l’ouvrier" et parle de la classe ouvrière, de son exploitation et de sa force révolutionnaire.

Pour suivre, voici les paroles et la traduction :

Orgulloso de estar entre el proletariado
Fier d’appartenir au prolétariat
Es dificil llegar a fin de mes
Il est difficile d’atteindre la fin du mois
Y tener que sudar y sudar
Et avoir à transpirer et transpirer
Pa ganar nuestro pan.
Pour gagner notre pain.

[Puenta]
Este es mi sitio, esta es mi gente
Ici c’est ma place, ceux-là sont les miens
Somos obreros, la clase preferente
Nous sommes des ouvriers, la classe principale
Por eso, hermano proletario, con orgullo
Pour ça, frère prolétaire, avec fièreté
Yo te canto esta cancion, somos la revolucion.
Je te chante cette chanson, nous sommes la révolution.

Si Senor, La revolucion
Oui Monsieur, La révolution
SI Senor ! Si Senor, Somos la revolucion
Oui Monsieur ! Oui Monsieur, Nous sommes la révolution
Tu enemigo es el patron
Ton ennemi est le patron
Si Senor, Si Senor, Somos la revolucion
Oui Monsieur, Oui Monsieur, Nous sommes la révolution
Viva la revolucion
Vive la révolution.

Estyhasta los cojones de aguantar a sanguijuelas,
Y en a marre de supporter les sangsues
Los que me roban mi dignidad.
Celles qui volent ma dignité.
Mi vida se consume soportando esta rutina
Ma vie se consume en supportant cette routine
Que me ahoga cada dias mas.
Qui me noie chaque jour davantage.

Feliz el empresario, mas callos en mis manos
Heureux le patron, plus de cors dans mes mains
Mis rinones van a reventar.
Mes reins vont éclater.
No tengo un puto duro, pero sigo cotizando
Je n’ai pas un putain de sou, mais continue à cotiser
A tu estado del bienestar.
Pour ton bien-être.

RESISTENCIA ! [X3]
RESISTANCE ! [X3]

(Vaila hermano, el vals del obrero)
(Danse mon frère, la valse de l’ouvrier)

[Puenta]
Este es mi sitio, esta es mi gente
Ici c’est ma place, ceux-là sont les miens
Somos obreros, la clase preferente
Nous sommes des ouvriers, la classe principale
Por eso, hermano proletario, con orgullo
Pour ça, frère prolétaire, avec fièreté
Yo te canto esta cancion, somos la revolucion.
Je te chante cette chanson, nous sommes la révolution.

Si Senor ! La revolucion
Oui Monsieur, La révolution
Si Senor ! Si Senor, Somos la revolucion
Oui Monsieur ! Oui Monsieur, Nous sommes la révolution
Tu enemigo es el patron
Ton ennemi est le patron
Si Senor, Si Senor, Somos la revolucion
Oui Monsieur, Oui Monsieur, Nous sommes la révolution
Viva la revolucion
Vive la révolution.

En esta democracia hay mucho listo que se lucra
Dans cette démocratie trop de malins en profitent
Exprimiendo a nuestra clase social.
En exploitant notre classe sociale.
Les importa cuatro huevos si tienes catorce hijos
Ils s’en foutent si tu as quatorze enfants
Y la abuela no se puede operar.
Et la grand-mère ne peut pas être opérée.

Somos los obreros, la base de este juego
Nous sommes les ouvriers, la base de ce jeu
En el que siempre pierde el mismo pringao,
Le même trimeur perd toujours,
Un juego bien pensado, en el que nos tienen callados
Un jeu bien établi où ils nous baillonnent
Y te joden si no quieres jugar.
Ils te niquent si tu ne veux pas jouer.

RESISTENCIA ! [X4]
RESISTANCE ! [X4]

RESISTENCIA ! ... . .
RESISTANCE ! ... . .

Insistimos ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
Insistons ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

RESISTENCIA ! ... . .
RESISTANCE ! ... . .
DES-O-BE-DIEN-CIA !
DE-SO-B-E-IS-SAN-CE !

La deuxième que je vous présente est plus symbolique pour moi puisque c’est par celle-ci que j’ai connu Ska-P sur le regretté magazine Rocksound [1]. Il apparaît sur le sixième album "Planeta Eskoria" (2000). Là encore, la chanson parle des ouvriers des chantiers navals qui se révoltent et sont maltraités par les forces de l’ordre bourgeois.

Humo, fuego en Naval Xixón, astilleros pasan a la acción
Fumée, feu à Naval Gijón, les chantiers navals de prendre des mesures
Compañeros, solidaridad, son ejemplos de la lucha obrera
Compagnons, la solidarité, sont des exemples de la lutte des travailleurs
ya nadie les va a parar,
personne ne va cesser,
COMBATIVIDAD !!! COMBATIVIDAD !!! COMBATIVIDAD !!! COMBATIVIDAD !!!
AGRESSIF ! AGRESSIF ! AGRESSIF ! AGRESSIF !
COMBATIVIDAD !!! COMBATIVIDAD !!! COMBATIVIDAD !!!
AGRESSIF ! AGRESSIF ! AGRESSIF !
En la calle una cortina policial YA NO LES QUEDA NADA, YA NO LES QUEDA NADA
Dans la rue, un rideau de police YA n’ai plus rien, rien YA gauche
su mirada una amenaza criminal YA NO LES QUEDA NADA, YA NO LES QUEDA NADA
son regard une menace criminelle ET rien, plus rien YA gauche
un pañuelo cubrirá tu identidad YA NO LES QUEDA NADA, YA NO LES QUEDA NADA
un mouchoir couvrira votre identité et ils n’ont rien laissé, rien YA gauche
astilleros en lucha por su dignidad YA NO LES QUEDA NADA, DIGNIDAD
chantiers navals luttent pour leur dignité et qu’ils n’ont rien à gauche, DIGNITÉ
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! travailleurs des chantiers navals en action
ni un paso atrás,
Pas un pas en arrière,
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! travailleurs des chantiers navals en action
ni un paso atrás, ni un paso atrás,
pas un pas en arrière, pas un pas en arrière,
no, no !!
non, non !
Los disturbios emanan agresividad CUIDADO PISTOLEROS, CUIDADO PISTOLEROS,
Émeutes agression émanant CARE ARMÉS, des hommes armés de CARE,
son obreros, sólo quieren trabajar CUIDADO PISTOLEROS, CUIDADO PISTOLEROS,
sont les travailleurs, ne veulent travailler CARE ARMÉS, des hommes armés de CARE,
funcionarios que les van a golpear CUIDADO PISTOLEROS, CUIDADO PISTOLEROS,
les fonctionnaires vont frapper les ARMÉS CARE, des hommes armés de CARE,
democracia : te pierdes en la adversidad CUIDADO PISTOLEROS, CUIDADO
Démocratie : se perdre dans l’adversité ARMÉS CARE, CARE
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! travailleurs des chantiers navals en action
ni un paso atrás,
Pas un pas en arrière,
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! travailleurs des chantiers navals en action
ni un paso atrás,
Pas un pas en arrière,
no, no !!
non, non !
Esas armas las pagaste tú,
Ces armes sont que vous avez payé,
a esos bestias los doma el "Estao",
dompter ces bêtes de la "Estao"
bandas violentas abusan de poder,
abus de pouvoir des bandes violentes,
uniformes que deforman hombres y los hace enloquecer.
déformation uniforme et rend fous les hommes.
No te van a escuchar, No te van a escuchar, No te van a escuchar.
Ils ne veulent pas entendre, ne vous écoute, vous ne pourrez pas écouter.
Responsables de un estado policial POLÍTICO RASTRERO, POLÍTICO RASTRERO
Responsable d’un Etat policier POLITIQUE rampant, rampant POLITIQUE
carroñeros de campaña electoral POLÍTICO RASTRERO, POLÍTICO RASTRERO POLÍTICO RASTRERO
Charognards campagne politique rampante, rampant POLITIQUE POLITIQUE rampante
diste tu voto con toda naturalidad POLÍTICO RASTRERO, POLÍTICO RASTRERO
Vous avez donné votre vote POLITIQUE ton neutre rampant, rampant POLITIQUE
a cambio recibes toda su brutalidad POLÍTICO RASTRERO, RASTRERO
reçoivent en retour toute sa brutalité POLITIQUE Ramper, ramper
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! obreros chantiers navals en action
ni un paso atrás,
ni un pas en arrière,
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! obreros chantiers navals en action
ni un paso atrás, no, no !!
ni un pas en arrière, !
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! obreros chantiers navals en action
ni un paso atrás,
ni un pas en arrière,
Oh !! Oh !! obreros astilleros en acción
Oh ! Oh ! obreros chantiers navals en action
ni un paso atrás,
ni un pas en arrière,
no, no, no, no !!
en, en, en, en !


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1J’en ai déjà parlé, quel gâchis ! Quelle perte !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »