Retour à l'accueil du site

C’était en plein dans les prémices de la contestation contre le projet de loi Bosson, instaurant les "très grands excès de vitesse" (Début du délire répressif des pouvoirs publics). J’étais dans un moto club sur la faculté de Nantes. Aucun d’entre nous n’était un fan de vitesse, mais par contre, tous étions convaincus que la solution appliquée n’était pas la bonne et heurtait nos convictions que "taper sur la tête" ne règle rien !

Et donc, un petit groupe issu de "l’association des étudiants motards de Nantes" (AEMN) va remonter l’antenne FFMC de Loire Atlantique ! 5 ou 6 personnes motivées qui vont en parallèle de mobiliser contre Bosson, organiser la création de l’antenne. Elle avait exister au début des années 80, période historique de la fédération nationale, autour d’un moto club appelé "Moto vivante". De la revendication et la production assurantielle pour la Mutuelle des Motards, les copains de Moto vivante ont repris les activités classiques d’un moto club ; balades et virées début des années 90. On les a contacté, on a échangé, on a même fait des sorties ensemble. De vrais motards, mais à qui il a manqué la relève...

Et c’est donc une petite dizaine d’année plus tard que l’antenne est ressortie des cartons. L’AG constitutive a eu lieu le 16 décembre 1995 dans une salle municipale à Doulon. Eric Thiollier, coordinateur technique de l’époque, était venue prêcher la bonne parole motarde et fédérale durant l’AG. Avant et après, étant sur Paris, je passais régulièrement au siège national, rencontrant surtout Patrick Bord, élu du bureau national, très en pointe sur les combats militants liés à la sécurité routière !

Dans le numéro de février 1996, Moto Mag indiquait la recréation de l’antenne, donnant membres fondateurs et coordonnées de contact.

A l’époque, pas de site internet, pas de mail, ...

C’était l’époque bénie du minitel avec le 36 15 code TOMO pour celles et ceux qui se rappellent de cet outil. Peu de temps après, Richard Renaud de Caen avait mis en place le premier site internet, hébergé chez cpod.

1 an après la recréation, je faisais ma formation pour devenir délégué bénévole de la Mutuelle des Motards (Je n’en étais pas sociétaire d’ailleurs, on le pouvait à cette époque !), et en 1999, aux assises de Super Besse, je me présentais contre le conseil d’administration (Dont une bonne partie est toujours présente). J’échouais à une voix contre Pierre Raynaud, élu en renouvellement (Pierre, désolé) et me faisait happer par le bureau national pour les rejoindre. Ce qui a duré ensuite 10 ans !

Qu’est devenue l’équipe de départ ? Mis à part Philippe "side car" (Charlot de son nom de famille), je les côtoie toujours, avec plus ou moins de régularité. Antoine a arrêté la moto pour des raisons professionnelles et familiales (mais il reprendrait bien le bougre !). Rodolphe a une R90s qu’il a du mal à faire tourner vu son emploi du temps. Olivier a un side car et roule très régulièrement avec sa famille. Moi... Euh... Vous le savez si vous suivez mon blog !

Vala vala...

PS : Merci à Jean Louis Beauvois, ex-coordinateur de l’antenne de l’Essonne, militant entrant/sortant de la FFMC, pour m’avoir envoyé les scan. J’ose pas imaginer qu’il a tout les exemplaires depuis la création ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ L’Assurance Mutuelle des Motards et le Crédit Coopératif signent un accord de partenariat Le motocross de la Meilleraye en vidéo... ››