Retour à l'accueil du site

Ceux qui me connaissent (ou qui m’écoutent en cours) savent que je déteste les comparaisons entre les sociétés humaines. Je suis un farouche adversaire des propos mettant tel ou tel groupe humain en parallèle d’un autre sur des critères plus ou moins objectifs, plus ou moins scientifiques, ... Mais surtout sociétaux et bien souvent moraux !

Les attentats du 11 janvier en France, mais pas que, a conduit à faire ressortir de sa boite de biens mauvaises et puantes idées. Je ne parle pas des théories du complot diverses et (a)variées ; entre Hollande qui voulait se refaire une virginité, les juifs qui voulaient discréditer les musulmans et les extraterrestres qui voulaient provoquer la guerre mondiale pour mieux nous piquer nos ressources... Sans compter les Russes car ils sont toujours dans les bons coups... Non, sérieusement, ces théories me filent des boutons car on sait que c’est l’extrême droite qui a fomenté tout cela [1].

Bref... Depuis 15 jours, on entend beaucoup de choses sur les terroristes. Ce sont des radicaux musulmans, certes. Ils ont été endoctrinés, certes. Ils ont choisi la lutte armée comme moyen d’expression, certes.
Je n’ai pas la culture religieuse, mais plus de la gauche et de l’extrême gauche, et que je sache, en Europe, il y a 30 ans, la gauche radicale avait choisi pour partie la lutte armée pour s’exprimer (Brigades rouges ou Fraction armée rouge pour ne citer qu’eux). Et une partie de la gauche radicale magnifiait ces femmes et hommes qui ont enlevé et tué des individus, qui représentaient des symboles du pouvoir ou du capitalisme (Hanns Martin Schleyer, Aldo Moro ou Michel Maury-Laribière par exemple). A l’heure actuelle, je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un voulant tuer Pierre Gattaz ! Heureusement ! Des tomates bien mûres, oui...
Et si on prend les combats régionalistes ou nationalistes, ETA, FLNC et IRA n’ont jamais fait dans la dentelle non plus !

Revenons à la religion. On dit, on entend "Ils n’ont pas beaucoup évolué, nous, cela fait longtemps qu’on n’a plus ce genre de comportement extrémistes avec les chrétiens !". Ah ? Et les protestants et catholiques radicaux, c’est une invention ? Parlons en à Martin Scorcese et Jack Lang qui ont subit leurs foudres et attaques pour la sortie de la "dernière tentation du Christ" ! Le 23 octobre 1988, un groupe de catholiques traditionalistes déclenche un incendie dans une salle du cinéma Espace Saint-Michel à Paris pour protester contre la projection du film. Cet attentat a fait quatorze blessés dont quatre sévères. D’autres incendies seront perpétrés à la salle du Gaumont Opéra ainsi qu’à Besançon. Un autre attentat du même groupe a causé le décès d’un spectateur. Ce sont des militants de l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF) qui avaient déposé la bombe incendiaire.

Je vous entends dire "oui, mais la violence n’est pas la même". Ah ? Il y a des degrés dans l’horreur ? SI la bombe avait été mis différemment, si les pompiers avaient mis un peu plus de temps, si et si et si, le bilan aurait été plus lourd. Et inversement pour les attentats de 2015 ! C’est le principe des aléas !

Et pour revenir sur la lutte armée d’extrême gauche en Europe, ou d’extrême droite également, nous les avons appelé les "années de plomb", ce n’est pas pour rien !
Période allant grossièrement de la fin des années 1960 à la fin des années 1980. Elles se caractérisent par la montée et la présence dans l’ensemble des pays d’Europe de l’Ouest d’un activisme politique violent, pratiquant souvent la lutte armée, tant à l’extrême gauche qu’à l’extrême droite. L’usage courant de l’attentat politique entre alors dans une logique révolutionnaire (communiste ou néofasciste).
Et il y a 3 ans à Oslo, l’extrême droite a tué par attentat...
Juste pour se faire peur, mais aussi pour prendre du recul, consultez la liste des attentats des 50 dernières années en France...

Revenons à mes propos de départ...

Oui, ce qui s’est passé il y a 10 jours est d’une horreur absolue !
Oui, il est le fait des barbares combattant au nom d’une religion qui n’a jamais demandé cela !

Mais cela n’oblige pas à porter un regard tel qu’on a pu le voir dans certains médias qui expliquaient, relayant largement une partie de l’opinion publique internationale, que "ces" peuples (Yémen, Pakistan, Iran, Irak, ...) n’avaient pas atteints le degré de maturité qui les feraient passer d’une société "barbare" à une société "civilisée" ! C’est la même approche qui a conduit aux joyeux bazars en Irak et en Afghanistan par les interventions américaines. Même si je suis pour la démocratie, je peux comprendre que des sociétés préfèrent d’autres systèmes politiques, et je ne vais pas leur foutre sur la gueule pour leur imposer ma vision d’organisation de la société [2].

On ne peut comparer les sociétés humaines en les mettant sur des étagères d’un soit-disant progrès social qui serait universel. L’évolution historique des sociétés n’est pas la même pour tous ces groupes, et n’est surtout pas linéaire ou par palier successif.
C’est donc bien une ultra minorité de fous barbares et dont le cerveau a été lavé à qui les services de sécurité ont à faire, et non des peuples ou des communautés religieuses.
C’est un terrorisme et non un combat religieux et encore moins un combat culturel.

Faisons avancer les idées de respect et de tolérance !

Notes

[1Trêve de plaisanterie, beaucoup de partis nationalistes et d’extrême droite en Europe sont financés par les Russes, alors pourquoi pas les extrémistes musulmans pour nuire aux séparatistes tchétchènes !?

[2Mais je crois en un certain nombre de valeurs universelles qui sont souvent incompatibles avec certaines organisations politiques : respect des minorités, non discrimination sexuelle, liberté d’expression et de pensée,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ La fresque de Clermont-Ferrand est l’expression caricaturale du sexisme du monde hospitalier Plainte d’Osez le féminisme : des messages vindicatifs suite à la dénonciation de la fresque au CHU ››