Retour à l'accueil du site

Depuis aujourd’hui, officiellement, notre maison riailléenne [1] est en vente. Les visites techniques ont été faites, le notaire est passée et l’annonce est parue ce matin sur Ouest France...

Dans le hameau de Bourg Chevreuil, c’est donc une grande maison individuelle comprenant une cuisine de 26 m², un salon/salle à manger (30m²), 4 chambres de 11, 16, 16 et 21 m², un bureau (30m²), une buanderie (10m²) une salle d’eau et 2 wc. A côté, il y a 2 dépendances en pierre ; une de 30 m² avec une avancée (comprise dans le bâtiment) de 12m² et une de 8m² (Pour le bois) ouverte.
Le garage fait environ 30 m², en bois. Une petite voiture rentre par les 2 portes, mais il était surtout fait pour les motos !

L’assainissement est conforme. Le chauffage couple aérothermie et fuel (Mais majoritairement en aérothermie jusqu’à -2). Il y a un puit et un terrain de 1733 m².

La décision de vendre est une décision anticipée. En effet, Axel étant parti, la maison est déjà trop grande. Nous pensions vendre dans l’année de terminale de Marianne, car l’enseignement supérieur se fait sur Angers ou Nantes (Ou plus loin), mais pas dans le coin et la maison aurait été carrément trop grande pour Agnès et moi, Marianne étant hébergée probablement plus près de son école (Comme Axel à l’époque sur Nantes).
Agnès ne supporte plus le trajet quotidien qui de fait raccourcit les soirées et le jardin est devenu une vraie corvée, je n’ai plus l’envie / le temps d’y passer des après-midi. Et c’est Agnès qui fait. Ou pas. Ou partiellement. Mais en tout cas en ronchonnant, ce qui est normal.

Ceci étant, la décision ne vient pas de moi. Je ne suis ni satisfait, ni insatisfait de partir. J’aime ma maison, malgré ses défauts. J’y étais bien loin de toute population, tout bruit, c’était mon refuge de tranquillité. Bon.

L’idée est de trouver sur Ancenis, lieu du lycée de Marianne, pour gagner en temps de trajet du matin (Se lever plus tard donc). Gagner une demi heure ne sera pas négligeable vu les emmerdes d’habiter loin du bourg de Riaillé (Emmener Marianne dans le bourg pour qu’elle prenne son car de 7h00, aller la chercher le soir, ...).

Aller habiter Ancenis ne m’enchante guère ; je n’aime pas cette ville et il est fort probable que je perde en "confort" d’environnement. En gagnant du sommeil, certes. Et puis la perspective de prendre le train matin et soir, debout, serrés comme des vaches dans une bétaillère ne m’enchante pas du tout. MAIS PAS DU TOUT ! Là, avec le froid polaire, je le fais, mais je ne le supporte déjà plus après 3 semaines.

Je ne regretterai pas Riaillé, je n’y ai aucune attache particulière.

Bref...

Donc, si vous entendez quelqu’un qui veut acheter dans le coin, la maison est disponible. Si la personne est un peu bricoleuse ou un peu argentée, elle peut ajouter une moitié de surface en aménageant la dépendant, elle peut améliorer la maison de façon certaine et importante.

Notes

[1La seule qu’on ait d’ailleurs... Le propos laisserait penser que... Mais non...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Géopolitique de « Rogue One » (ou comment dire au revoir à l’Amérique) Et que devient mon pote Assium ? ››