Retour à l'accueil du site

Grand spectateur de séries dans mes nombreux trajets en train, je regarde autant d’anciennes séries que des nouvelles. Et de temps à autres, je tombe sur une pépite. La dernière en date est Black Sails. Extraordinaire ! Et je fais des émules... Tout ceux à qui j’en parle et qui la regarde tombe sous le charme. Voici pourquoi... Selon moi ! (ATTENTION SPOILER !!)

Black Sails est une série télévisée américaine créée par Jonathan E. Steinberg et Robert Levine. Elle était diffusée sur France Ô. Les deux compères ont une expérience dans les séries américaines comme "human target [1]", "Jericho", "New York Unité Spéciale" ou "New York Unité criminelle".

JPEG - 78.3 ko

Black Sails, je l’ai trouvé en cherchant une série sur les pirates. J’aime bien les aventures de pirates. En général, on y trouve de l’aventure, de belles images, de l’action, le tout basé sur du courage et leur code d’honneur. Effectivement, je trouve tout cela dans cette série. Mais quelque chose en plus... Tout d’abord, dès le premier épisode, on sent que rien ne va être simple, rien ne va être lisible comme du fil blanc. Les personnages ont de l’épaisseur, sans tomber dans le sentimentalisme, on sent qu’ils ont vécu et que rien n’a été simple dans leur vie. Et les relations entre eux va être forcément à la hauteur ! Et puis, tout de suite, on ressent aussi qu’il n’y aura pas de "méchants" et de "gentils" ; ils sont tous sur les deux registres, alternativement, en fonction des contextes et des autres personnages. Même si le terme "gentil" ne convient pas, car ils sont tous fourbes, hypocrites, ambitieux, traîtres à la fois, mais attachants. Certains seront plus repoussants que d’autres, mais toujours avec l’impression que cette attitude sera valable un temps et que ce ne sera pas le cas longtemps.

Black Sails, c’est en premier lieu un générique... Avec une musique extraordinaire !

La musique est de Bear McCreary, compositeur autodidacte, qui a excellé dans certaines séries comme "human target" (tiens tiens), les chroniques de Sarah Connor, The walking dead, ... Les images sont des modélisations 3D supervisées par le directeur artistique Alan Williams. Par des glissements sur de mini scénettes, on retrace parfaitement l’ambiance de combats, de sexe et de trahisons de la série, avec la mort à chaque recoin (les squelettes représentent aussi bien la mort que les mauvais instincts), magnifiée par une musique prenante, grave, utilisant aussi bien le piano (au début, cela donne l’impression du bruit des canons ou de l’orage) que les violons ou les chœurs. On se sent emmené sur le bateau, dans la cale, après un combat, pendant le repos des pirates, autour du feu, chacun racontant ses exploits entre deux rasades de rhum. Et je vous préviens, mélodie addictive ! Vous l’aurez dans la tête et la sifflerez.

Black Sails, c’est l’histoire des relations tumultueuses de 5 hommes et 3 femmes, autour d’une île. C’est un "préquelle" de "l’ile au trésor" de Robert Louis Stevenson puisque l’histoire se passe 20 ans auparavant, avec les mêmes personnages.


De gauche à droit, John Silver, James Flint, Billy Bones, Charles Vane, Edward Teach (Barbe Noire), Eleanore Guthrie, Anne Bonny, Max, Woodes Rogers, M Scott, Jack Rackahm

Le fil ? John Silver est fait prisonnier sur le bateau arraisonné par l’équipage du Capitaine James Flint dans le premier épisode. Il se cache et se fait passer pour cuisinier, ce qui fait qu’il est sauvé et "engagé". Billy Bones est le maitre d’équipage du bateau de Flint. Charles Vane et James Flint sont deux capitaines pirates mais se détestent cordialement. Barbe Noire est le mentor de Charles Vane qui le considère comme son fils, il est aussi le créateur de Nassau, l’ile des pirates, élément central de la série. Eleanore Guthrie est la fille de Richard Guthrie, notable de l’île qui a mis en place un important négoce des marchandises des pirates (On appellerait cela du "blanchiment de marchandises volées"). Anne Bonny est l’âme damnée de Jack Rackham (second de Charles Vane), Max est une prostituée, maîtresse de Eleanore Guthrie, Woodes Rogers est le gouverneur de Nassau dans la saison 3 (qui deviendra pirate dans une vie future), M Scott est le bras droit d’Eleanore Guthrie, ancien esclave, mariée à la Reine des esclaves affranchis, regroupés sur une ile (saison 3).

John Silver (Joué par Luke Arnold) : il sera le héros de "l’ile au trésor" avec sa jambe de bois. C’est durant la deuxième saison qu’il la perdra. Capturé dans le premier épisode, il rejoint le Walrus, bateau de Flint. Durant la première saison, il sera "celui qui fait tourner Flint en bourrique" grâce au plan pour rejoindre le galion espagnol "Lourka", plein d’or, fil rouge de la première saison, mais objet central du scénario après également.
Silver est très malin et possède le "don" de capter les attentions et faire que les hommes l’écoutent. Il inspire confiance, même en service commandé pour Flint. Il deviendra le quartier maître du Walrus. Durant les 3 saisons, les 2 hommes s’apprécieront de plus en plus, à tel point que Silver deviendra un vrai confident pour Flint. De tous les coups tordus, il copiera de plus en plus son mentor : Flint. Il tuera même un homme de sang froid (Monsieur Dufresne) dans la saison 3, lui défonçant le crâne avec sa jambe de fer. Il expliquera à Flint qu’il avait apprécié le pouvoir que lui procurait cet acte, mêlant honte et fierté.

James Flint (Toby Stevens) : Flint est le personnage central de la série, c’est son histoire que l’on raconte. Dès le début, on trouve que ce pirate possède une face cachée. Il est visiblement cultivé, brillant, stratège, manie les armes avec brio, mais il hurle une haine farouche pour l’empire britannique. Au fur et à mesure, on observe avec effroi son absence de limites et sa volonté inconsciente de mourir, quitte à entraîner les autres. Mais cela passe souvent pour un courage illimité, une bravoure sans borne, alors que c’est juste, probablement, une pulsion suicidaire. Et on comprendra durant la deuxième saison la raison de cette haine et de cette pulsion mortelle. Silver et Flint se déteste au début, apprennent à se connaître, puis à s’apprécier. Le premier est toujours au centre des coups tordus de Flint. Dans la vie de Flint, il y a aussi Madame Miranda Barlow (Jouée par Louise Barnes). On ne comprendra que dans la deuxième saison qui elle est réellement et pourquoi elle se retrouve sur l’île de Nassau avec Flint, alors que manifestement, c’est une aristocrate anglaise. C’est la seule qui à l’oreille de Flint, ce qui est surprenant (Silver l’aura aussi sur la troisième saison). Cette belle brune a du caractère (le Pasteur l’apprendra à ses dépens) et sera la seule à faire changer les plans de Flint. On ne sait pas où commence l’amour, on commence la haine, entre les deux. Leur relation est bizarre et chaotique.

Billy Bones (Tom Hopper) : Billy est le second de Flint (Après la disparition du premier). Comme Silver, il déteste cordialement Flint car c’est un magouilleur qui n’hésite pas à sacrifier l’équipage pour des ambitions qui le dépassent. Ceci étant, il est admiratif de l’aura de Flint. Donné pour mort à un moment, on ne saura jamais ce qui s’est réellement passé à la proue du bateau ; est ce bien Flint qui l’a laissé tomber volontairement pour effacer les secrets ? Mais Billy est apprécié des hommes d’équipage, sait les mener où il faut et donc Flint en a besoin. Billy a eu un mentor en la personne de Monsieur Gates (Mark Ryan), quartier maître du navire de Flint. C’est un rude gaillard mais fidèle au capitaine tant que l’équipage le soutient. En effet, les pirates élisaient leur capitaine, la légitimité venait donc d’un vote et non d’une autorité autre que leur avis. Monsieur Gates sera tué par Flint, ce dernier craignant qu’il ne saborde ses plans en disant la vérité à l’équipage. Il était peut être l’homme le plus honnête de cette série ?

Charles Vane (Zac Mc Gowan) : Belle gueule, le capitaine Charles Vane pourrait passer pour le méchant de l’histoire. Si il y en avait certains qui l’étaient plus que les autres. Courageux, sans scrupule, il a un passé trouble qui lui a donné une relation étrange vis à vis de l’esclavagisme. Probablement de sang mêlé, il retournera même parmi les siens à un moment. Eleanore Guthrie et lui entretiennent une relation amoureuse passionnelle et destructrice, jusqu’au moment où il tuera son père, point de rupture. Craint par les autres pirates, Flint et lui ne s’apprécient pas, mais se reconnaissent mutuellement le courage et la bravoure. Ils s’allieront plusieurs fois dans des plans communs. Son fidèle est Jack Rackham, qui prendra son autonomie dans la deuxième saison, tout en gardant un lien puissant avec Vane. Il meurt dans la troisième saison en se sacrifiant pour que Nassau "se réveille". Il devient martyr de la "cause pirate" devant les yeux de Billy venu le sauver du Gouverneur.

Edward "Barbe Noire" Teach (Ray Stevenson) : L’acteur est méconnaissable sous son épaisse barbe et ses lourds habits. On l’appelle peu par son surnom "barbe noire" dans la série, mais Teach est le mentor de Charles Vane, qui l’a recueilli plus jeune et appris le "métier". C’est aussi le fondateur de Nassau, île de pirates, avant que Richard Guthrie en fasse cette plaque tournante du blanchiment et le chasse par la force des choses. Il a quitté l’île et Charles Vane ne l’a pas suivi par amour pour Eleanore. Personnage peu présent dans la deuxième saison, il est majeur dans la troisième et se battra contre Flint dans un combat de pirates (jusqu’à la mort) pour le contrôle de la flotte, nécessaire pour reprendre Nassau aux Britanniques.
D’autant plus majeur qu’il sera décisif dans le dernier épisode !

Eleanore Guthrie (Hanna New) : En fait, c’est peut être elle qui représenterait le côté des méchants dans la série. Jolie blonde, amoureuse passionnelle de Charles Vane, fille de Richard Guthrie qui a apporté prospérité et paix à Nassau, elle est ambitieuse, stratège, sans scrupules et son ambition n’a de limite que son envie de survivre. Et pour cela, elle trahira tous ceux qui sont en face d’elle. Elle entretient une relation amoureuse également avec Max, prostituée, qu’elle n’hésitera pas à sacrifier quand il le faudra. Et qui reprendra ses affaires quand le vent aura tourné. Elle complotera contre son père pour éviter qu’il ne détruise ce qu’elle a construit seule. Elle tournera même le dos aux pirates dans la troisième saison pour éviter la pendaison et retrouver son pouvoir sur Nassau grâce au nouveau Gouverneur britannique. Trahison pourrait être son deuxième prénom, le premier restant ambition.

Anne Bonny (Clara Paget) : C’est l’âme damnée de Jack Rackham. Son courage n’a d’égal que sa loyauté pour Jack. Elle fait les basses besognes dans les pires coups tordus, mais son amour pour Jack la pousse toujours à aller jusqu’au bout. Il l’a sauvé d’un mari violent quand elle était adolescente, elle lui doit la vie. Même si à un moment, ils s’éloignent l’un de l’autre, ils se retrouvent toujours car ce qui les unit est fort. Elle a une relation sentimentale avec Max et se découvre plus humaine que sa réputation et ses gestes lui donnaient à penser. Son costume fait penser à un cowboy, on voit rarement son visage caché par un chapeau et ses cheveux en bataille. Son personnage est violent et viril, tout le contraire de l’image de la féminité à la "Eleonore Guthrie" (aussi pourrie d’ailleurs mais moins loyale). L’actrice est très jolie en vraie. Vrai rôle de composition !

Max (Jessica Parker Kennedy) : Preuve que les mélanges d’origine font de belles personnes, l’actrice est magnifique et sait user des charmes naturels que la nature lui a donné. C’est probablement le personnage que l’on voit le plus dénudé, et pour cause, Max est une prostitué, qui deviendra par la suite la tenancière du plus gros bordel de Nassau. Belle promotion, provenant elle aussi, de courage et de trahison en tout genre. Max est la maîtresse d’Eleanore Guthrie, avec qui elle va apprendre les rouages de la filouterie, de la trahison et de la stratégie. Elle passera ceci dit de biens mauvaises passes (sans jeu de mots). Elle fera découvrir sa féminité à Anne Bonny en nouant une belle relation avec elle. On pourrait dre qu’elle est le symbole de Nassau ; petite personne devient grande par son intelligence et sa persévérance, peu importe le prix à payer. Elle le dit d’ailleurs à un moment "je suis Nassau" !

Woodes Rogers (Luke Roberts) : Arrivé dans la troisième saison, il joue le rôle d’un notable anglais, accédant au rang de Gouverneur de New Providence, ville de l’île de Nassau (Comprenant en fait un côté pirate et un côté paysan). Cultivé, il a écrit un livre dont plusieurs personnages font référence (Jack Rackham l’a lu et échange avec lui sur son contenu). Son passé est trouble lui aussi, il est arrivé des évènements relatés dans le livre qu’il a écrit. C’est totalement occulté, mais Woodes Rogers a été corsaire pour les britanniques (Dans la réalité), avant de devenir en 1718 le premier gouverneur royal des Bahamas. Il a joué un rôle majeur dans l’éradication de la piraterie dans les Caraïbes grâce à l’utilisation combinée de pardons royaux et de forces militaires. Il mit notamment fin à la "République des Corsaires" installée illégalement à Nassau, ce qui est expliqué dans la saison 3.

M Scott (Hakeem Kae-Kazim) : Bras droit de Richard Guthrie, puis de sa fille Eleanore, c’est un esclave affranchi, qui, par son rôle auprès des Guthrie, aura une part de respect et un peu d’autorité. Cela lui permettra d’entretenir un village sur une île voisine, composé de sa famille et d’esclaves affranchis ou fuyards. Ce village jouera un rôle central dans la troisième saison. M Scott sera l’un de rares personnages importants à mourir (Fin de la 3ième saison, comme Charles Vane). C’est un élément de stabilité autour d’Eleanore, même si il fait ses basses besognes quand il le faut. Elle l’écoute avec attention, même si elle n’en fait qu’à sa tête. Il la prévient des dangers et de ses possibles erreurs. Un vrai bras droit en somme !

Jack Rackahm (Toby Schmitz) : Personnage attachant. Si si. Jack Rackham est le second de Charles Vane et le "mari" de Anne Bonny. Second rôle durant la première saison, il devient central dans les deux autres en s’affranchissant de l’autorité de Charles Vane (Chassé de Nassau et en conflit avec tout le monde). Rackham est intelligent. Dans l’ombre de Vane, son rôle de second couteau ne lui permettait pas de mettre à profit sa capacité de meneur. Et pourtant, il l’est. Pas bagarreur, il se sort des situations délicates par la réflexion, plutôt que ses poings.

Dans les personnages importants, mais qu’on ne veut qu’à la deuxième saison, il y a Lord Thomas Hamilton (Rupert Penry-Jones). Mari de Miranda Marlow, la relation avec James Flint est la cause de tout ce bazar ; le départ de Miranda Marlow et de James Flint, la nouvelle vie de Flint comme pirate, la nouvelle vie de recluse de Madame Marlow, la haine de Flint pour l’Angleterre (Il l’accuse de conservatisme et de manque d’ouverture d’esprit). (Attention, gros spoiler !) On comprendra aux deux tiers de la deuxième saison que Flint et Hamilton avait une relation homosexuelle et qu’en fait, Hamilton aura été le grand amour de la vie de Flint (et le seul vrai, à priori). C’est le secret qu’il divulguera à Silver devant le feu à la troisième saison, scellant leur relation (Silver avouera avoir pris du plaisir à "écrabouiller" la tête de Monsieur Dufresne).

Pourquoi j’ai aimé cette série ? Plein de raisons.
Tout d’abord, j’aime bien l’ambiance des pirates et des corsaires. Maîtres des mers, bravant combats et intempéries, ces équipages avaient des règles d’honneur très strictes et réglaient leurs différents selon leur code. Cela pouvait paraître violent, mais ils étaient libres et maîtres d’eux mêmes. Soudés, ils sont "nobles" dans l’esprit.
Ensuite, la série est bien faite. C’est beau, bien tourné, les Caraïbes sont bien rendus même si le tournage a été fait en Afrique du Sud. On en prend plein les yeux en mer, les combats sont impressionnants de réalisme (et de violence).
Les personnages sont complexes. Jamais simplistes, ils ont de l’épaisseur, de l’humanité au sens du vécu humain. Ils ont tous un passé qui forge le présent et détermine en partie leur futur.
Je vous ai spoilé un peu le scénario, mais les saisons se mangent goulûment , épisode après épisode. On attend ce que va faire celui-ci, ce qui fera bouger celle-là en bousculant celui-ci. Et puis non, tiens, ce n’est pas comme cela que cela se passe. Je n’avais pas prévu cet élément.
Enfin, il aborde une société façonnée par elle même, avec ses propres règles, que les femmes et les hommes suivent ou pas, mais qui se font rappeler dans le cas où ils oublient la ligne que la communauté a peinte. Pas de morale, pas de religion, seuls les votes et l’esprit de clan et de communauté prévalent. Nassau était appelée la "République des pirates", leur société est profondément anarchiste, basée sur le vote. Peu importe le reste.
Le fait que ce soit le "préquelle" de "l’île au trésor" (Sans que l’auteur ne le sache, paix ait son âme !) ajoute à l’intérêt. Chacun des personnages importants ont existé. Nassau a existé, la communauté des pirates de Nassau a existé. Une partie de l’histoire de la série est vraie. Passionnant !

Des preuves ?
(Long) John Silver sera le personnage central du livre de Stevenson. Il donnera ses lettres de noblesse à l’image du pirate (Jambe de bois et perroquet sur l’épaule). Son perroquet s’appellera d’ailleurs Cap’tain Flint en l’honneur de son ancien mentor. Il est marié à une africaine, or, dans la série, il tombe amoureux de la fille de M Scott, fille de la Reine du village (3ième saison), même si dans la série, rien ne se passe, les regards suffisent.
Charles Vane : il est né vers 1680 et mort le 29 mars 1721. Pirate britannique, sa carrière de pirate dure de 1716 à 1719. Il fut sans conteste l’un des membres les plus instables de la « bande volante », le groupe de pirates qui s’installa un temps à Nassau. Etrange ressemblance avec le "Charles Vane" de la série...
Jack Rackham : Jack Rackham est né à Bristol en 1682 et est mort à Spanish Town (Jamaïque) en 1720). Pirate. il est surtout connu parce qu’il comptait parmi les membres de son équipage les deux plus célèbres femmes pirates : Anne Bonny et Mary Read. Et qu’il était le second du Capitaine Charles Vane. Il inspirera "Rackham le Rouge" dans les Aventures de Tintin "Le Secret de La Licorne" et "Le Trésor de Rackham le Rouge". Dans "Pirates des Caraïbes", le Black Pearl arbore son pavillon de pirates.
Anne Bonny : Anne Bonny est née à Cork entre 1697 et 1705 et est morte le 22 avril 1782 en Caroline du Sud. C’était une pirate et elle a navigué avec Jack Rackham et Mary Read. Elle aura une relation forte (et un enfant) avec Jack, mais également, une liaison avec Mary Read (Miroir de la relation avec Max ?).
Edward Teach (Barbe noire) : Edward Teach ou encore Edward Thatch, plus connu sous le nom de Barbe Noire (en anglais : Blackbeard) est né vraisemblablement à Bristol vers 1680 et mort le 22 novembre 1718 sur l’île d’Ocracoke.

Cette absence de morale et de religion a permis de libérer les moeurs. Les pirates rentrant de mer allaient aux bordels, voir les prostitués et boire. Les prostitués avaient un rang, elles existaient dans la société.
L’homosexualité est présente dans la série. Entre femmes (Eleanore / Max / Anne) ou entre hommes (Flint / Hamilton), on la voit. L’Angleterre la renie, Nassau la tolère.

Je vous invite donc à regarder cette série. Elle est passionnante. La quatrième saison est commandée et le tournage devrait commencer début 2017.

Notes

[1Basé sur un DC Comics, comme Batman

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Etes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? Oui à 55% Comment fait on les lignes de couleurs dans le dentifrice ? ››