Retour à l'accueil du site

Il y a quelques jours, nous avons reçu dans notre boite aux lettres un tract d’invitation à une réunion publique le 19 janvier pour nous présenter un projet éolien citoyen pour Bourg Chevreuil à Riaillé. Mazette !

Il est expliqué que le projet a été validé par le conseil municipal du 16 septembre et que le projet est porté par EOLA (Eoliennes en Pays d’Ancenis), qui a déjà plusieurs projets à son actif sur le territoire.

L’association EOLA (Eoliennes en Pays d’Ancenis) a été créée en 2010 et est issue de l’essaimage de l’association Eoliennes en Pays de Vilaine [1]. Elle a pour vocation la promotion des économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables, plus particulièrement, de l’éolien-citoyen participatif.

L’éolien citoyen ? Défini par une charte au niveau national, caractérise des projets portés par les territoires (collectivités, habitants), ces projets permettent d’impliquer les acteurs du territoire dans le projet, mais aussi et surtout son financement. Cette démarche participative permet de mieux faire accepter les projets puisque les habitants directement concernés sont directement impliqués. Belle initiative !

Que dire ? Bien entendu, propriétaire déjà d’une éolienne individuelle, nous sommes plutôt enclins à être aussi favorable à un parc éolien.

D’autant que, pour en avoir discuté un peu, Agnès et moi trouvons que les éoliennes sont de belles machines [2], nobles et puissantes, et qu’elles ne nous semblent pas être dérangeantes à proximité.

Car oui, la question est là. Le parc de Bourg Chevreuil sera à 500 / 600m de notre maison, collé à un autre parc en projet sur la commune voisine, comme le montre le schéma fourni au dos du tract.

Les habitants du village accepteront ils d’avoir sous leur nez des ventilateurs dans 1 ou 2 ans ? Les éoliennes tuent ils les oiseaux ? Perturbent elles le lait des vaches ? Font elles hurler les chiens à la mort ? Font elles pousser les ongles ?

Car les parcs éoliens trimballent une ribambelle de légendes, plus ou moins vraies, plus ou moins étayées, plus ou moins manipulées. Ce qui est sûr, c’est que c’est toujours moins dangereux et moins moches qu’une centrale nucléaire !

Notes

[1Qui développe actuellement 2 parcs éoliens dans le Pays de Redon

[2Nous passons devant celle de Joué tous les jours

1 Message

  • Bocage industriel j’ai quitté la Loire atlantique car je ne supportais plus cette invasion éolienne dont les parcs étaient visibles de mon jardin à Jans = Soudan, Erbray, Sion les Mines, Derval, Lusanger, Issé, Nozay, Puceul... Nuits blanches, nervosité, migraines, reflux gastriques... etc. il est impératif de s’alligner sur autres pays européens qui imposent 1000 mètres des habitations et élevages...

    L’éolien terrestre ne tiens pas ses engagements, il suffit d’aller voir la production en direct sur le site officiel rte-france.com

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Kippa, foulard, croix, même combat ! Marilyn Monroe au naturel ! ››