Retour à l'accueil du site

Samedi 26 septembre 2009, Roman Polanski, le cinéaste bien connu, est arrêté lors de sa descente d’avion àZurich (Suisse). Rappel de qui est Roman Polanski ?

JPEG - 5.5 ko

Roman PolaÅ„ski (né Raymond Roman Liebling le 18 aoà»t 1933 àParis) est un comédien, metteur en scène de théâtre et d’opéra, producteur, scénariste, réalisateur de cinéma puis un auteur franco-polonais[1]. Il a notamment réalisé Répulsion, Cul de sac, Le Bal des vampires, Rosemary’s Baby, Chinatown, Le Locataire et Le Pianiste. Extrait de Wikipedia

Son enfance sera étroitement liée au ghetto de Cracovie. Après l’invasion du territoire ouest-polonais par les troupes allemandes en septembre 1939, il vit dans le ghetto de Cracovie et évite la déportation, contrairement àses parents et àsa sÅ“ur (Sa mère meurt àAuschwitz). Échappé du ghetto, il se réfugie àla campagne chez des fermiers avant de revenir àCracovie où, devenu vagabond, il détourne la vigilance allemande et arrive àsurvivre grâce àl’entraide souterraine avec des habitants et d’autres enfants, et grâce au marché noir. Il n’a alors que 10 ans. Il ne revoit son père qu’après la guerre, après son retour du camp de Mauthausen.

C’est une figure majeure de l’histoire du 7e art. Pessimiste et largement reliée aux traumatismes de l’enfance, son Å“uvre révèle une profonde unité dans la mesure où elle se veut une exploration du mal sous toutes ses facettes et illustre les passions excessives de l’âme humaine puis l’oppression psychologique.

Mais, une histoire vieille de 30 ans va le rattraper ce samedi en Suisse.

Le réalisateur franco-polonais, âgé de 76 ans, a été arrêté samedi soir "àson arrivée àl’aéroport de Zurich et placé en détention provisoire en vue d’extradition sur la base d’un mandat d’arrêt américain", selon un communiqué des autorités judiciaires helvétiques. France 24 du 27 septembre 2009.

En effet, 30 ans auparavant, en 1977, Roman Polanski a eu des relations sexuelles avec une jeune fille âgée de 13 ans. A l’époque, la jeune fille s’était dit consentante et elle l’a même pardonné depuis [1]. Sauf que la justice américaine ne l’entend pas de cette oreille, et elle recherche Polanski depuis son départ précipité des USA pour ne pas passer devant la justice pour cette affaire.

Arrêté en 1977 àLos Angeles sur plainte des parents d’une adolescente de 13 ans, Polanski avait plaidé coupable de "relations sexuelles illégales" et passé un mois et demi en prison. Fin janvier 1978, menacé de retourner sous les verrous, il avait fui en Europe où il vit depuis. France 24 du 27 septembre 2009.

Cette arrestation a fait grand bruit dans le landerneau culturel et politique. Chacun y allant de sa petite phrase et de sa position... Globalement, la profession a été conciliante avec le cinéaste et s’est offusquée de l’arrestation de ce grand homme du cinéma.

Notre tout frais Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, s’en est allé de sa petite phrase le lendemain même, devant les caméras. Il condamne une arrestation pour "une histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens", maugréant après une "certaine Amérique qui fait peur"... L’extrême gauche paranoïaque n’aurait pas fait mieux... Ces propos provoquent des réactions négatives de la part de quelques hommes politiques et associations ainsi que l’incompréhension de la presse étrangère, notamment anglo-saxonne.

JPEG - 5.3 ko

Frédéric Mitterrand, né le 21 aoà»t 1947 àParis, est une personnalité du milieu culturel et audiovisuel français.
Tour àtour exploitant de cinéma, animateur-producteur de télévision, journaliste et écrivain, réalisateur de documentaire et de films, il est nommé àla tête de l’Académie de Rome en 2008. Il est l’actuel ministre de la Culture et de la Communication dans le gouvernement François Fillon depuis le 23 juin 2009. Extrait de Wikipedia

Je n’ai pas de sensibilité particulière pour Frédéric Mitterrand. Encore moins maintenant qu’il est entré au Gouvernement de Sarkozy. Mais je lui reconnais une culture et surtout, un amour pour la culture que seule une poignée peut afficher ! Donc, respect professionnel, beaucoup moins politique... Passons...

Mais là... Il a dépassé les bornes... Il aurait mieux fait de se taire sur ce coup là... Et les autres aussi... Car malgré "l’absolution" qu’aurait pu avoir Polanski par sa victime, il a abusé d’une jeune fille de 13 ans, càd [2] complêtement irresponsable devant un personnage aussi emblématique que Polanski en 77 [3]... Et dans le cas d’un déséquilibre de notoriété et de responsabilité, c’est bien celui qui est le plus expérimenté qui doit penser pour les deux ! Ne dit on pas ànos ainés de faire attention àleurs benjamins en l’absence, même temporaire des parents ? Donc, Roman Polanski aurait du penser pour les deux en présence et dire "tu n’as que 13 ans, tu ne peux pas coucher avec moi, même si nous en avons envie". Et là, point de jugement moral sur "ce n’est pas bien de coucher avec un jeune ou une jeune !". Ce n’est que rappeler qu’à13 ans, un ou une adolescent n’est pas en capacité d’avoir un avis objectif sur la situation !

Donc, ce n’est pas possible de couvrir Polanski, qui, rappelons le, ne nie pas les faits et les a reconnu en leurs temps. Il a abusé d’une jeune fille de 13 ans, et ce n’est pas le contexte de la relation qui fait que c’est moins grave : elle aurait été avec lui pour une séance de photos, avec l’accord de sa mère. On peut penser que la mère a été naïve, on peut penser qu’elle a pensé àla gloire, qu’elle a été légère, ... Oui... Mais cela n’enlève rien au fait d’abus d’une personne majeure et de notoriété sur une jeune fille de 13 ans.

La pédophilie est très simple àcaractériser :

La pédophilie désigne une préférence sexuelle d’un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté. Un pédophile est une personne éprouvant ce type de préférence. Extrait de Wikipedia

Et Polanski a bien une relation pédophile avec cette jeune fille, aussi bien au sens légal du terme qu’au sens moral... Point barre... Que ceux qui le soutiennent, doivent soutenir aussi cet argument !

Bref... L’affaire suit son cours, laissons la justice faire le ménage làdedans... Mais cette position de notre Ministre de la culture allait donner àcertains l’arme pour lui taper dessus, en ressortant "quelques squelettes du placard" comme on dit...

En 2005, Frédéric Mitterrand a écrit un livre àconnotation autobiographique "La Mauvaise Vie" dans lequel il explique crument des moments sexuels avec des jeunes hommes qu’il aurait payé. "Jeunes hommes" n’étant pas "enfants", il parle "simplement" de relations sexuelles avec des jeunes hommes prostitués en Thaïlande. L’éditeur souligne qu’àla sortie du livre « aucune poursuite n’avait été engagé[e]  » àl’encontre de son auteur et que l’ouvrage « avait même recueilli de bonnes critiques littéraires et s’était bien vendu (environ 190 000 exemplaires)  ». Et là, la "fille de Neuneuil [4], Marine, vice présidente du Front National, accuse sur le plateau d’une émission politique de France 2 [5] le Ministre d’avoir pratiqué le tourisme sexuel. La gauche réagira de façon désordonnée : Benoît Hamon (Parti socialiste) trouve « choquant qu’un homme puisse justifier, àl’abri d’un récit littéraire, le tourisme sexuel  », indépendamment de l’âge des prostitués et Bertrand Delanoë (Parti socialiste) dénonce « une offensive populiste  » contre Mitterrand. Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche) et Olivier Besancenot (Nouveau Parti Anticapitaliste) déplorent quant àeux dimanche 11 octobre (Europe 1 et Canal +) la polémique qui touche Mitterrand. Etonnant non ? Le rejet du Front National suffirait il àfaire dire le contraire de ce qui est moralement acceptable ? Certes, le livre n’est pas l’autobiographie de F. Mitterrand, mais il dit que ce n’est « ni un roman ni [ses] mémoires, mais c’est une vie qui ressemble beaucoup àla [s]ienne  » et un « tract  » àl’attention de ceux qui « sont différents  »... Mmmm... Certes, les jeunes hommes ne sont pas mineurs, voire des enfants. Mais ils restent de jeunes hommes qui se prostituent, en Thaïlande (Pays dans lequel le tourisme sexuel est très développé) et le héros de F. Mitterrand est un occidental qui paye pour avoir les faveurs de prostitués d’un pays étranger.

Le tourisme sexuel désigne le fait pour une personne de voyager dans le but d’avoir des relations sexuelles avec des autochtones, la plupart du temps contre rémunération financière. Ces relations peuvent être avec des prostitué(e)s ou des locaux cherchant eux-mêmes des relations sexuelles pour en obtenir un bénéfice pécuniaire, étant autrement sans ressources.

Le tourisme sexuel est un fait majoritairement masculin, généralement issu des pays occidentaux vers des pays sous-développés ou en voie de développement - même si la demande sexuelle locale est parfois encore plus importante, selon des études récentes. Extrait de Wikipedia

Alors, pour conclure, Roman Polanski a eu des relations pédophiles avec une jeune fille, et malgré l’absolution de la victime, il doit passer devant la justice (Et au moins, pour fermer le dossier !). Pour Frédéric Mitterrand, regrettons, hurlons devant son soutien àPolanski [6], mais ne jouons pas le jeu de l’amalgame puant du Front National qui mélange (Et veut qu’on mélange) pédophilie et homosexualité. Ces deux "visions" de la sexualité sont incomparables, l’une étant moralement et légalement condamnable (La pédophilie), l’autre ne l’étant pas le moins du monde. Cette technique classique de la droite fasciste de faire paraître les homosexuels comme des pédophiles et des détraqués sexuels a déjàété utilisée, et montre bien la vision normative, excluante et dangereuse de l’extrême droite. Si il fallait encore le démontrer !

Finissons la polémique : Frédéric Mitterrand (Et les autres) doit avoir notre soutien quand il est attaqué sur ses pratiques sexuelles (Il a le mien !)) et vilipendé quand il dérape sur le tourisme sexuel et des soutiens insoutenables !

Notes

[1Comment peut on pardonner quelque chose pour lequel on était consentant ?

[2Doit on le rappeler ?

[3Il est en pleine accession, en plein envol ! Difficile de résister aux ors et aux paillettes !

[4Le Pen !

[5"Mots croisés" du 5 octobre 2009

[6Il semblerait qu’il regrette cette ferveur spontanée, et tempère maintenant son soutien, au regard des faits incriminés.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Savons d’hôtel et environnement : une initiative intéressante d’Ibis... On est tous l’immigré de quelqu’un ! ››