Retour à l'accueil du site

Samedi 27, j’étais en réunion du conseil d’administration de la Mutuelle des Motards. Après l’épuisement de l’ordre du jour et des participants par le Président, nous avons rencontré le bureau national de la FFMC, comme régulièrement, pour aborder quelques points en commun dans nos réflexions et comme dirait l’autre, "se mettre raccord" !

En images...


Au premier plan, Eric Blanquart (FFMC et délégué du 60), nous regardant, Eric Fouilloux, webmaster de la mutuelle et l’un des deux administrateurs issus des salariés, en face, Antoine Stafelli, administrateur du Jura, derrière Eric, Graciella Jacob, autre administratrice issus des salariés. Debout, Jean Murat, administrateur du 82


Antoine Stafelli et Patrick Cazaux, administrateur du 69... Que j’appelle affectueusement "les deux vieux du Muppets"... Et en général, ils me répondent avec des mots que même sur ce blog, je ne peux répêter.


Au premier plan, Nathanaël, membre du bureau national et futur chargé de mission fédéral. Casque bleu, crinière rouge, France Wolf, coordinatrice du BN, à côté de Thierry Diller, administrateur vosgien. Puis Françoise Valigny, secrétaire générale de la mutuelle et Marc Bertrand, chargé de mission Sécurité routière de la FFMC, et dessinateur de crobards à ses heures perdues (comment peut il lui en rester ?)


Alain Borie, administrateur de Gironde, Ducatiste et épicurien et Patrick Jacquot, Président du CA, Montpellierain sec [1]

A noter que nous étions accueillis dans les locaux de l’AFDM Pro, nouvelle structure coopérative du mouvement, dispensant des formations en milieu professionnel (d’où son nom !), partageant ses bureaux dans un même et grand bâtiment avec les Editions de la FFMC et la FFMC nationale.

Notes

[1A l’heure où j’écris, Montpellier est sous l’eau

3 Messages

  • ...sur le menu et sur les vins !

    repondre message

  • Patrick Jacquot, c’est ce monsieur dont on apprend ceci ?
    **********
    Le 19 décembre 2014, Le Monde relatait que le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) venait de faire la recommandation d’une transformation de certains trottoirs en « espaces mixtes » pour piétons et deux-roues. Devant l’inquiétude de certains médecins, l’un deux mentionnant qu’« un petit coup d’épaule à une vieille dame frêle atteinte d’ostéoporose peut la faire tomber, l’immobiliser et la condamner à l’isolement », l’un des promoteurs du projet avait rétorqué que « la vieille dame (allait) apprendre la mixité, et qu’elle deviendrait attentive aux vélos », ajoutant « si on craint un coup de guidon, il ne faut plus sortir de chez soi » ! On croit rêver. Quelle considération pour les autres ce genre de propos révèlent-ils ?
    **********
    Cet énergumène à roulettes mérite un grand coup de poing dans la gueule pour lui apprendre le respect des vieilles dames, qui ne peuvent pas se défendre.
    Il est dommage qu’il ne se soit pas trouvé un défenseur de la veuve et de l’orphelin pour faire ce qui devait être fait.
    J’espère qu’au moins, il a présenté ses excues.

    http://fboizard.blogspot.com

    repondre message

  • Bonjour Monsieur Boizard,
    Il est dommage que vous ne soyez pas autant critique de l’article du Monde que vous l’êtes habituellement sur vos posts de blog.
    D’ailleurs, en passant, ce n’est pas un article du Monde, en soi, mais un article d’un blog du Monde de Rafaele Rivais.
    Les propos de Patrick Jacquot ont été détournés faire passer Monsieur Jacquot comme un anti piéton ou un anti vélo (ou un anti vieille dame). Sortis du contexte, coupés ça et là, les dires deviennent une offensive contre les vieilles dames.
    Quel irresponsable serait donc Patrick à tenir de tels propos en séance d’une instance de sécurité routière ?!
    Mais peut être que Madame Rivais poursuivait d’autres buts que de simplement relater des faits ? Sa proximité avec des associations de victimes pourrait elle en être la cause ? C’est d’ailleurs son droit le plus strict. On peut être militant, et subjectif, mais dans ces cas là, on ne se drape pas dans les linges de la sincérité et de l’objectivité journalistiques.
    Ceci étant, votre post que je valide donc sur mon blog, n’est qu’une pierre supplémentaire à cette supercherie malodorante entretenue depuis cet article, dont Madame Périchon elle même a eu mal à sortir à la séance suivante celle relatée. Demandez à Madame Rivais...

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Utilisateurs des systèmes GNU/Linux, BSD et Mac OS X, vérifiez la faille liée à Shellshock très simplement ! Par vos dons, vos abonnements, vos investissements : sauvez Terra eco et entrez avec nous dans l’histoire ! ››