Retour à l'accueil du site

Bon, il est vrai... Je suis fan... J’adore Rebecca Manzoni ! Elle fait des chroniques sur France Inter. Après avoir présenté diverses émissions, elle a animé "Eclectik" qu’elle a abandonné en 2014 pour se consacrer totalement à ses chroniques "Pop & co" (du lundi au jeudi) et "Tubes & co" (le vendredi).
Cette jeune femme transmet l’énergie de sa passion à travers les ondes, par une voix chaude et originale (un peu grave et éraillée ?). Et quand on l’a vu en vidéo, on s’aperçoit de ses mimiques et la mise en scène gestuelle avec le technicien son, qui n’a de traduction que sonore par les extraits diffusés entre ses propos.

Le 23 juin, j’écoutais son podcast (avec seulement quelques heures de décalage), elle parlait du fameux titre "Tainted love" de Soft cell.

On peut ne pas aimer la new-wave ou le groupe ou la chanson, on ne peut pas nier qu’elle a marqué une génération. Alors j’ai twitté !

Et gentiment, Madame Manzoni m’a remercié...

je l’ai déjà dit, France Inter a bien compris l’intérêt de twitter. Fabrice Drouelle (autre voix d’Inter) m’avait également répondu. Ce n’est donc pas un réflexe de génération, mais bien une culture d’entreprise appliquée d’une volonté de proximité avec les auditeurs.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Un landau un peu cher non ? “incitation à la haine, à la violence et au meurtre”... Le Hellfest reçoit encore une plainte des intégristes catholiques ! ››