Retour à l'accueil du site

Agnostic Front, pionnier et papy de la scène hardcore américaine, nous ont habitué à du lourd... Du très lourd même...
A l’écoute de cet album, que je me suis procuré,... On s’endormirait presque... J’exagère à peine...

Bon, après, pour les auditeurs de France Musique ou de Tal, cela doit avoir des airs de "décolleuse de tapisserie"...

Quant à ce premier extrait portant le même nom que l’alboum, je trouve qu’il fait plus punk que hardcore ! Batterie tamponnée de façon régulière, guitare sur 2 accords, rythme saccadé du chanteur, on a juste envie de passer ses docs marteens et d’aller pogoter plutôt que d’enfiler son baggy et d’aller mouliner les bras [1]. Ceci étant, à l’écoute, cela me faisait penser à "Punk’s not dead" de The Exploited (C’est dire !)

Notes

[1J’avoue, pour les non initiés, les nuances sont subtiles !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ On n’entendra plus "Ici le shérif Roscoe P Coltrane" sur les ondes radio de Hazzard Qui a dit que la vie privée n’était pas une liberté publique ! ? Bernard Cazeneuve ! ››