Retour à l'accueil du site

Depuis le 7 juin, la petite sphère de l’internet et celle de la sécurité routière se sont rejointes... Pour commenter et diffuser le dernier clip de la sécurité routière àdestination des ados et jeunes adultes [1].

Diffusé exclusivement sur internet, ce film s’appelle "insoutenable"... Nom plutôt bien porté vu son degré d’épouvante.

« Insoutenable  », c’est le titre du nouveau film de la Sécurité routière diffusé dès aujourd’hui. [../..] Ce film est conçu comme un puzzle haletant qui place le spectateur en état de choc. Site de la sécurité routière

"Etat de choc"... Oui probablement, vu que les images sont dures, épouvantables, mais si j’ai bien compris, pour majeure partie, tirée de la réalité.

L’objectif, au travers de cette histoire implacable qui donne àvoir des destins fracassés, est de provoquer une prise de conscience du risque que représente le fait de conduire en état d’ivresse et de monter dans une voiture pilotée par une personne qui n’est plus maîtresse d’elle-même. Site de la sécurité routière

Là, j’ai un doute.... Non pas sur les "destins fracassés" ou le risque du conducteur ivre... Mais sur celui de la prise de conscience ! Au delàdu syndrome adolescent de l’invincibilité supposée, l’horreur des images est telle qu’elle provoque l’effet inverse attendu, on détourne son regard.

D’ailleurs, sur le site de la sécurité routière, on trouve un avertissement étonnant au regard de l’objectif :

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties. Site de la sécurité routière

Donc, pour qu’il y ait effet :

  • Soit on tombe sur un adolescent habitué aux films d’horreur, et il apprécie sans prendre compte du message ;
  • Soit on tombe sur un être normalement constitué et les images, si tant est qu’il aille jusqu’au bout, sont refoulées par son cerveau, le message ne passe donc encore pas ;

Ou alors, l’objectif du film n’est pas d’être vu !? Car, on le sait bien, l’importance du message prévaut sur le support, donc, l’objectif ne serait il pas de parler des accidents chez les jeunes, plus que du film ? Sauf qu’en l’occurrence, depuis cette orientation trash/gore de la sécurité routière, je trouve que le message est brouillé : on parle plus polémique sur le degré d’horreur des clips que vraiment du fond des messages. Une preuve ? Quelles alternatives sont mises en avant pour éviter ces accidents mis àpart le discours moraliste de l’abstinence ? Quelles solutions sont apportées, ou du moins mises en réflexion, pour permettre aux jeunes d’aller en boite de nuit sans risque majeur ? Pourtant elles existent, c’est le covoiturage, les minibus, les tournées de parents ou que sais je encore !

Mais reprenons effectivement le concept de "message par la preuve"... Et changeons d’organe ciblé... Passons des tripes au cerveau ! Cessons de prendre l’adolescent ou le jeune adulte pour un demeuré et prenons le comme un citoyen en puissance, doté de capacités intellectuelles développées et surtout, malgré tout, réceptives àun discours pourtant normatifs...

Ci dessous, un clip pédagogique sur l’utilité de mettre son casque en scooter (En cyclo, en moto, ...) dont la seule victime mortellement blessée sera une pastèque...

Alors, les furieux du gore et du trash, les intégristes de la répression et les pédagogues du Néanderthalien, diront "Oui, mais la métaphore a ses limites, comment le jeune peut comprendre que la pastèque, c’est lui !?"...

Cessons de prendre les jeunes pour des idiots ! Parlons leur avec des messages adaptés, des comparaisons, des explications et des expériences, ils seront en capacité de comprendre. La FFMC Loisirs par exemple, qui permet "àdes jeunes de tous horizons de concilier, par le biais du sport motorisé et d’autres activités culturelles, passion, citoyenneté, responsabilité, respect de soi et des autres" organisait il y a peu, dans le cadre d’actions de prévention, de petites expériences simples, mais pédagogiques.

Exemples :

  • 2 ados qui font la brouette (L’un tient les jambes de l’autre, qui avance donc sur ses mains), "marchent" sur des graviers. Ca fait mal ! Mettez des gants... Ca fait moins mal... Imaginez si ce sont vos mains qui frottent sur le sol pendant une chute !
  • Un ado est devant un mur. On lui dit de marcher vers ce mur sans s’arrêter, àallure normale. L’ado dit qu’il va se cogner la tête sur le mur. Juste... Et si il a un casque, il n’aura pas mal... Le mur est le sol en cas de chute...

Ces deux petits exemples m’ont été rapportés en leur temps. Les adolescents comprennent, réfléchissent et intègrent. Combien appliqueront mieux les règles ? Plus... Une calotte goretrash àla télé en fera t elle plus ? Pas sà»r !

Notes

[1Ou pré adultes ou post ados

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Un an avec un Iphone 3GS... Le Code des Motards (Trouvé sur Facebook, posté par "Monde Motard") ››