Retour à l'accueil du site

L’agression dont a été victime un professeur à Marseille il y a quelques jours est indigne et effroyable. Tout comme l’ensemble des agressions dont peuvent faire l’objet toute personne qui exprime pacifiquement des idées ou convictions.
Juif, musulman, communiste, royaliste ou athée doivent pouvoir exprimer leurs opinions sans être inquiété... C’est la République qui protège, la Démocratie qui permet, la laïcité qui garantit.

Reprenons la définition de la laïcité :

La laïcité ou le sécularisme est le principe de séparation de l’État et de la religion et donc l’impartialité ou la neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses. Wikipedia

Cette première définition rappelle que l’Etat et la religion sont séparés et que le premier se doit d’être neutre par rapport au second. On remarquera d’ailleurs que la réciproque n’est pas donnée...

En France, la laicité s’est appliquée en deux temps, le dernier étant la loi de 1905. Par la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Églises et de l’État, des "principes" sont énoncés aux article 1 et 2 :

  • liberté de conscience
  • libre exercice des cultes et séparation des cultes et de la République

On trouve là le principe de réciprocité qui manquait dans la première définition. Dans les faits, la traduction est que la religion de chacun doit être protégée, chacun doit pouvoir exercer son culte librement, sans crainte et que la République doit en être garant.

C’est pour cela que, malgré mon athéisme militant, mon goût immodéré pour bouffer du curé, du rabbin, de l’imam, du pasteur, je suis pour qu’il y ait des lieux de cultes pour les religions (et donc pas que des églises ou des temples), si tant est qu’aucun euro public ne soit investi dans ces dits lieux de culte. Il ne faut pas déconner non plus.

Mais aussi, en tant qu’intégriste laïc, je suis tout à fait hostile aux signes religieux dans les lieux publics (Sauf discrets). Et en tant qu’intégriste républicain, je suis pour l’égalité de traitement entre les individus et la non reconnaissance des communautés au sein de la République.

Tout cela donne beaucoup de colère et d’incompréhension de ma part quand j’entends Christiane Taubira, entre autres, dire devant les caméras de France 2 suite à l’appel du président du consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, [1] que "l’Etat doit garantir de pouvoir porter la kippa dans la rue." [2].

"Comme tout citoyen français, les juifs de France doivent se sentir en sécurité et doivent bien entendu pouvoir porter la kippa dans la rue". Le Monde du 13/01/16

Tous les Français doivent être en sécurité, quelque soit leur religion ou idées politiques. Tout croyant doit pouvoir pratiquer sa religion. Mais la rue est elle un espace privé ?
On fait souvent tout un baratin pour les musulmans qui portent foulard, babouches ou autres signes de leur religiosité. Ok. Je n’ai jamais entendu le même baratin pour la kippa ou les péotes.

Il est donc inadmissible qu’un Français [3] soit agressé dans la rue pour ses idées ou ses pratiques. Mais il est tout aussi inadmissible qu’un Ministre puisse défendre l’idée de signes religieux dans la rue et inadmissible qu’il y ait deux poids, deux mesures dans la volonté de laïciser les pratiques de communautés.

C’est aussi de là que se développent les sentiments anti sémites dans des esprits favorables à ce genre de discours (adolescents en rupture, électeurs du FhaiNe, beaufs drogués à TF1, ...).

Tout comme il faudrait que les Ministres arrêtent d’aller voir le Pape, manger au repas annuel du CRIF et fêter la fin du Ramadan. Et arrêter de demander sans cesse à tel imam, rabbin ou évèque ce qu’ils pensent de telle ou telle proposition. Les décideurs sont les parlementaires, élus par et pour le peuple [4] et ce ne sont pas des barbus, fussent ils tempérés, qui ont à donner leur avis.
D’ailleurs, moi, je prends mes vacances d’automne [5] et je ne vais Port Caro faire bénir ma moto... Elle est déjà assez sale comme cela !

A bon entendeur...

Notes

[1Ne plus porter la kippa le temps que les esprits se calment... Hum hum...

[2Ce n’est pas au mot près, mais l’idée est là

[3Ou non d’ailleurs

[4Oui, je sais, on peut en reparler du "pour le peuple"

[5et non de la Toussaint

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Vous connaissez "The undertones" ? Un projet éolien sur Riaillé à 500m de chez moi... ››