Retour à l'accueil du site

L’ancien ministre Benoît Hamon a annoncé ce mardi soir sur France 2 qu’il serait candidat à la primaire de gauche organisée en janvier par le Parti socialiste en vue de la présidentielle de 2017. Il est le cinquième candidat déclaré à la primaire après les socialistes Gérard Filoche et Marie-Noëlle Lienemann, le député écologiste François de Rugy et Jean-Luc Benahmias du Front démocrate.

J’étais devant mon poste et j’ai écouté avec attention celui pour qui j’entretiens une relation duale... Mais par contre, une certitude (que j’ai twitté !)

Ce qui m’a valu des soutiens dont un en particulier...

Et quelques "j’aime" de mon post...

Benoit Hamon, relation duale ?

Oui, duale, car autant j’ai beaucoup de sympathie pour l’homme politique, autant, lui Ministre, il m’a plombé [1] professionnellement.
D’une part, après la rencontre avec son cabinet en juin 2012, je me suis fait baladé 6 mois durant lesquels on est resté sur la possibilité de nous aider. Ces six mois auraient pu sauver le poste (quelques temps peut être) de l’une de mes collègues que j’ai du licencier en novembre 2012. Et que je n’ai toujours pas digéré. Alors, bien entendu, ce n’est pas Benoit Hamon, ni même probablement pas le conseiller que nous avions rencontré à l’époque, mais c’est quand même cette équipe qui n’a pas joué franc jeu. J’ai même fait la table ronde d’ouverture du mois de l’ESS 2012 avec lui, en face à face.

D’autant qu’à la finale, cela s’est reporté sur un outil qui fonctionne mal, créé de toutes pièces, mais stratégiquement plus positif. J’espère.
D’autre part, la loi qui porte son nom sur l’économie sociale et solidaire ne m’a pas convenu et tout ce que j’ai dit il y a plusieurs années se vérifie maintenant. Devin ? Non. Oiseau de mauvais augure ? Non plus. Clairvoyant sur les enjeux de l’époque, sûrement. Avant même son entrée dans le jeu de navette parlementaire, j’en avais fait une critique article par article. Et à sa relecture, je ne retire aucun mot de ma conclusion. Bref.

Et je pourrais ajouter la loi sur la consommation, avec surtout le profond bouleversement qu’elle a engendré au niveau de la relation avec les sociétaires dans les mutuelles. On ne voit que les effets sur les résiliations, mais les effets seront encore plus terribles dans la relation entre le sociétaire et sa mutuelle.

Et pourtant, je pense que Benoit Hamon représente encore ce qui pourrait être un homme politique pour qui je pourrais voter.

Il a 4 ans de plus que moi, est breton et d’un milieu ni prolo ni bourgeois (Mère secrétaire et père ingénieur à la DCN de Brest). Il s’est engagé en politique à dix-neuf ans lors des manifestations estudiantines contre le projet de loi du ministre de l’enseignement d’Alain Devaquet (hiver 1986-1987), comme beaucoup de militants de cette génération (Devaquet est mon premier souvenir militant).
Il est rentré au PS dans la foulée, cohérent vu le contexte. Mais rentré sur le courant de Michel Rocard, c’est le premier grief que je lui ferais. Il a même milité sur les mêmes bancs que Valls ! Partisan de la deuxième gauche, il vient heurter mes racines marxistes, même si elles s’étiolent de plus en plus ;-) J’ai encore du mal à rompre avec mes racines d’extrême gauche...
Il est également proche de Martine Aubry.

Avant d’aborder les positions politiques soutenues par Hamon, il faut noter qu’il a également été proche de Peillon et Montebourg [2] dans le courant "Nouvelle gauche" avec Jean-Patrick Gille que je suis pour Ressources Solidaires en tant que président de l’Union nationale des missions locales et vice-président de l’UDES [3].
Et proche de Henri Emmanuelli [4] dans le courant "Un monde d’avance" [5]. Ce courant est composé de plusieurs personnes politiques que j’apprécie beaucoup : Henri Emmanuelli, Liêm Hoang Ngoc, Barbara Romagnan, Pascal Cherki [6], Pouria Amirshahi, Fanélie Carrey-Conte [7], Bruno Julliard.

Sur les positions politiques de Benoit Hamon...

  • Pour une forte intervention de l’État dans l’économie, ainsi que pour des réglementations permettant d’encadrer l’économie
  • En faveur d’une gauche qui agit chaque fois que cela est nécessaire aux côtés des syndicats dans le mouvement social pour la sauvegarde des services publics
  • La défense de la retraite à 60 ans sans augmentation de la durée de cotisation, ce qui n’est pas en phase avec la direction actuelle du Parti socialiste.
  • En 2014, il est à l’initiative de la résolution en faveur de la reconnaissance de l’état de Palestine qui est votée le 2 décembre par 339 voix contre 151.
  • Début 2015, il s’oppose avec d’autres députés au projet de loi Macron, poussant le gouvernement à recourir à l’article 49-3 de la Constitution de la Ve République.
  • Oppose à l’inscription dans la Constitution de la déchéance de nationalité pour les Français binationaux.
  • Favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales.

Sur tout cela, je suis d’accord. Et qu’a t il dit dans ses dernières déclarations de candidature à la primaire ?

Ce matin, il était l’invité de Patrick Cohen sur France Inter (Attention, mp3 derrière le lien).

"J’aspire à une VIe République, la Ve étant une machine à trahir"
"Je propose de reprendre la marche du progrès : RTT, revenu universel, nouvelles formes économiques (#ESS, fonctionnalité,partage)"
"Créer un revenu universel d’existence" [8]
"Abroger la loi travail"
"Légaliser le cannabis"
"Opposé à la théorie des « gauches irréconciliables"
"Pour un autre modèle de développement" débarrassé du "dogme de la croissance"
"L’accent sur le secteur de l’économie sociale et solidaire"
"Relance l’idée d’une réduction du temps de travail"

Et sûrement plein d’autres qu’il détaillera dans les grandes lignes lors d’un discours, le 28 août à Saint-Denis, clôturant deux jours d’un rassemblement intitulé « Pour gagner en 2017 ».

Alors, dois je adhérer à l’association « les Amis de Benoît Hamon » dont les statuts ont été déposés à la préfecture des Hauts-de-Seine. Ce micro-parti est destiné à recueillir les fonds nécessaires à sa future campagne..

Soyons pragmatique. A t il une chance de gagner la primaire ? Et pourquoi choisir Hamon plutôt que Lienemann [9] ou Montebourg ? Ou encore Mélenchon que j’ai déjà soutenu !?
Je pense que le Parti Socialiste n’est pas prêt à donner les clés à la "gauche de la gauche", ni même "sa" gauche. Malgré les presque 20% de la motion de Hamon lors du dernier congrès, les sondages [10] montrent plutôt un PS enclin à soutenir Valls ou Macron (SIC).
Et si il perd les primaires ? Benoît Hamon dit accepter la règle qui veut que les battus soutiennent le vainqueur. Et si c’est Hollande qui gagne ? Ou Valls ? Ou Macron ?
Si il perd, il faudra en tirer des conclusions. Celles que je pense inéluctable à un moment, faire comme Pouria, quitter le PS car il sera devenu officiellement un parti social démocrate de centre droit. Les frondeurs et autres militants de la gauche du PS ne seraient au pire que des "coureurs de circonscriptions gagnables", au mieux des cautions...

Laissons continuer ce spectacle et espérons que les discussions seront à la hauteur des enjeux car le vrai danger en 2017, c’est le score du FhaiNe. Plus il sera haut aux élections présidentielles, plus il influera la constitution du gouvernement (Vers une droite dure) et plus ils auront mécaniquement de députés avec la possibilité horrible de voir un groupe FhaiNe à l’assemblée nationale.

Ce qui ne justifiera pas un vote sans conviction. Jamais !

Notes

[1Pas lui en tant que tel

[2A qui il a grillé la priorité d’annonce de candidature à la primaire

[3La proximité explique le retour d’ascenceur ?

[4Le seul pour qui j’adhérerais au PS !!

[5Un Monde d’Avance est créé à l’occasion du Congrès de Reims du Parti socialiste. Il regroupe alors l’ensemble de la gauche du parti : le Nouveau Parti socialiste de Benoît Hamon, déjà rejoint par Alternative socialiste d’Henri Emmanuelli, Démocratie et Socialisme de Gérard Filoche, Ambition socialiste de Marie-Noëlle Lienemann, Forces militantes de Marc Dolez et Jean-Luc Mélenchon

[6Ah Cherki ! En réunion de l’UNEF-ID !!

[7La seule qui me ferait entrer au PS !

[8Même si je n’ai jamais complètement réfléchi à cette proposition, elle a le mérite de proposer une idée novatrice pour régler un soucis ancien

[9Pour qui j’ai beaucoup d’estime aussi !

[10Oui, il faut s’en méfier, mais juste comme indicateur, ils peuvent être utiles

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Contrôles au faciès : le grappin quotidien Réglement de compte à OK Catho sur l’affaire du cardinal Barbarin #église ››