Retour à l'accueil du site

Ce billet fait suite à une discussion avec Olivier (Roy) autour d’un barbecue. J’ai énoncé ma vision des primaires et des présidentielles. Cela repose aussi sur mon billet sur la déclaration de candidature aux primaires du PS par Benoit Hamon.

Alors pourquoi un titre de billet aussi provoquant ? Imaginez...

Et si Hollande était le meilleur candidat du PS et de la gauche ?

Celles et ceux qui lisent ce blog ou qui me connaissent, savent que Hollande n’a jamais été ma tasse de thé, ni pendant sa campagne, ni après son élection. D’inspiration social-libérale, je le trouve tacticien (et non stratège), sans vision pour le pays,... Qui plus est, je l’ai même qualifié de "faucon", en référence aux proches de Georges Bush Jr, initiateurs de l’invasion de l’Irak sur le mensonge des armes de destruction massive. Et pour moi, être va-t-en-guerre est une tare génétique que je ne supporte pas.

Bref...

Benoit Hamon a fait sa candidature, c’était le cinquième à le faire après les socialistes Gérard Filoche et Marie-Noëlle Lienemann, le député écologiste François de Rugy et Jean-Luc Benahmias du Front démocrate. Depuis, toujours dans ce cadre là, nous avons eu Arnaud Montebourg dimanche, candidature attendue et largement commentée. J’aime le panache de Montebourg, j’aime son côté combatif et volontaire sur l’économie. Mais j’ai un soucis avec sa position sur le nucléaire et sa vision passéiste de croissance "comme levier de tout redémarrage économique".
Donc, à cette heure, nous avons 6 candidats à la primaire socialiste, 4 issus du PS, 2 issus des courants écologistes.
Par ailleurs, nous savons par la presse qu’Hollande serait prêt à participer à la primaire si il décide de tenter un deuxième mandat. A priori, selon ses déclarations en tout cas. Prenons l’hypothèse qu’il le fasse...

Nous aurions donc en face du Président sortant, paré d’une légitimité indéniable (Je ne parle pas de résultats de mandat, mais bien de légitimité), 5, 6 ou plus représentants des courants minoritaires du PS ou de micro partis externes. Si on les additionnait, on arriverait peut être à obtenir une majorité, mais comme les primaires sont basées sur des concours de beauté individuelle et non de listes, c’est chacun dans son box.

Et pour moi, le PS, ses sympathisants et les politiques proches (De Rugy, Placé, et Benahmias) voteront pour Hollande. Malgré un bilan qu’ils peuvent de temps en temps critiquer, ils voteront pour lui. Pourquoi ? Prime au sortant, expérience politique,... Et positionnement politique ! Hollande dans ce contexte représenterait une social-démocratie, voire un social-libéralisme assumé. Débarrassé des oripeaux pesants de l’histoire marxiste, le PS pourrait enfin laisser tomber les derniers habits de la SFIO pour passer à un parti travailliste à l’anglaise de centre gauche.

L’intérêt des "minoritaires" (Désolé pour le terme) est de préparer le coup d’après, c’est à dire un éventuel congrès post législatives apocalyptiques ! Et donc, de se préparer en écurie de motions, rassemblements et autres tactiques si chères à la politique. Qui ont conduit Hamon à soutenir Valls pour l’Elysée, et Montebourg à soutenir Hollande à la fin des primaires de 2011 !

Donc, je fais une hypothèse de parcours pour les prochains mois (côté gauche, la droite, je m’en tamponne !)

  • Premier élément déterminant : Hollande décide de se représenter dans le cadre des primaires du PS
  • Il gagne les primaires
  • Le PS (et les autres) fait campagne pour Hollande
  • Le candidat de la droite est Alain Juppé
  • Le premier tour positionne le PS en 3ième position (Une 4ième n’est pas à exclure ?)
  • Le deuxième tour voit un duel Alain Juppé / Marine le Pen ; le PS appelle à voter contre le FhaiNe et Alain Juppé est élu comme son ancien mentor (Chirac) en 2001 avec 80% des suffrages exprimés
  • Aux législatives, le FhaiNe fait un carton et gagne un groupe parlementaire (Qui le place en allié pour une majorité parlementaire), la droite rafle le reste, le PS est minoritaire. Le FhaiNe est en position de minorité de blocage
  • Le PS ne se pose pas les bonnes questions, Cambadélis nous sort le couplet habituel ("Les Français ont mal compris les réformes")
  • Valls, peu actif dans la campagne, déclare qu’il faut finir la transformation du PS et appelle à un congrès de clarification.

Je ne suis pas un devin. Et en général, pas un super analyste politique. On verra si l’avenir me donnera tort ou pas.

Les paris sont ouverts !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Enorme ! Le site de Sarkozy "Tout pour la France" est hébergé aux USA ! #patriotisme Livre "Au-delà de la rareté - L’anarchisme dans une société d’abondance" ››