Retour à l'accueil du site

Le roi Abdallah est mort il y a peu. Ce grand défenseur des libertés, dans ce pays si démocrate et laïque, ennemi juré des extrèmistes muslmans et si humble dans ses pratiques commerciales...
Il était, d’après le classement effectué par le magazine américain Forbes, la septième personne la plus influente au monde. Il était par ailleurs le troisième souverain le plus riche du monde, avec une fortune estimée à 18,5 milliards de dollars en 2015, selon Forbes.

On a beaucoup ri de savoir que Madame Christine Lagarde [1] avait dit, et redit, que le roi Abdallah était un "fervent défenseur des femmes"... Sic, sic et re-sic !

Et même de répéter au Monde :

"Je n’ai jamais dit et je ne dirai évidemment jamais que la situation des femmes en Arabie saoudite est satisfaisante, loin s’en faut," a réagit Mme Lagarde dans une interview au Monde. Elle a cependant réaffirmé "le rôle discret et néanmoins déterminé que le roi Abdallah a joué pour améliorer la situation des femmes dans son pays", espérant que "ses successeurs auront la même détermination".

On peut s’interroger sur la discrétion énoncée par Madame Lagarde. Pourquoi ? Comment ? Ouaille ?

Mais les faits sont là... Il a ouvert un peu le droit des femmes en leur permettant de se présenter aux SEULES élections (rappelons nous que ce n’est pas une démocratie). Elles ont donc le droit de vote et le droit d’éligibilité pour les élections municipales, seul type d’élection existant dans ce pays (30 femmes y siégent, soit 20 % des 150 membres).
Mais d’autres faits sont là...

Je ne suis pas sûr que cela appelle de commentaires...

D’autant que c’est un progressiste tout aussi discret ! Pendant la vague de protestations et révolutions dans le monde arabe en 2010-2011, il apporte son soutien au président Moubarak avant sa démission, et accorde l’asile politique au président tunisien Zine El Abidine Ben Ali. (SIC)
Alors que des appels à manifester ont été lancés en Arabie saoudite, le roi prend des mesures sociales à hauteur de 36 milliards de dollars : des allocations pour les chômeurs et les étudiants, des primes pour les fonctionnaires et des aides pour le logement notamment. Il gracie même des prisonniers.

Que je suis méchant ! Hoouuuu...
Heureusement qu’il y a des soutiens pour lui éviter des ennuis... Comme MAM... Oui, rappelez vous... Michelle Alliot Marie, ancienne Ministre de la défense (Les militaires en rigolent encore)...

L’ancienne ministre UMP des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie a déposé un amendement pour retirer toute référence aux deux pays du Golfe dans un passage du "rapport annuel sur la situation des droits de l’homme" du Parlement européen, portant sur l’application de la peine de mort dans le monde. L’Express

Elle préside au Parlement européen "la délégation pour la relation avec les pays de la péninsule arabique", groupe d’amitié (Lobby ?) avec les pays du golfe (Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats Arabes Unis, Koweit, Oman, Qatar, Yémen). Et elle a demandé à retirer l’Arabie Saoudite et le Koweit de ce rapport, alors qu’il est précisé que les exécutions ont augmenté (AS) ou reprises (Koweit) [2].

Pensées solidaires pour Raef Badaoui, animateur du site internet Liberal Saudi Network et lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse. Il est emprisonné depuis 2012 et a été définitivement condamné en novembre par la justice de son pays à dix ans de prison, une amende de 1.000 riyals (266.000 USD) et à 1.000 coups de fouet à être répartis sur 20 semaines. Il a reçu les premiers vendredi dernier et recevra les prochains vendredi...

Ils ont de la chance ces pays d’avoir des émissaires aussi zélés pour étouffer leurs exactions... Dommage que ce zèle ne soit pas mis au service de causes françaises...

Notes

[1Celle qui ne paye pas d’impôts mais qui dit aux autres d’en payer avec moins de salaire !

[2Alors que le Koweit avait mis fin en 2013 à l’application de la peine de mort

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Oh, le joli mot de passe en clair sur l’URL ! La NSA vous espionne ? Pas grave, vous n’avez rien à cacher non ? ››