Retour à l'accueil du site

En voici un titre provocateur ! D’ailleurs, ses utilisateurs ont eu des soucis à cause de cette chanson. Ceci dit, elle n’a jamais été autant d’actualité, confere ce qui se passe aux Etats Unis !

Ecrite en 1992, on la trouve sur l’album du même nom. Elle raconte le point de vue d’une personne qui est outrée par les brutalités policières et décide de tuer des officiers de police. Logiquement, elle a créé beaucoup de remouds et entre autres parmi les figures politiques américaines comme le Président George H.W. Bush, le Vice President Dan Quayle ou encore Tipper Gore, co-fondateur du centre de ressources musicales pour les parents. D’autres défenderont la chanson en se basant sur le (fameux) premier amendement américain (droit d’expression).
Le contexte est la mort de Rodney King par des agents de police de Los Angeles. Malgré la vidéo accablante, le jury acquittera les officiers, ce qui provoquera des émeutes terribles. Une fois le calme revenu, la police et ses représentants forceront la Warner à retirer l’album de Bodycount.

On voit même Ice-T chanter avec Jello Biafra [1] :-)

Parole :

Body Count – Cop Killer Lyrics
I got my black shirt on.
I got my black gloves on.
I got my ski mask on.
This shit’s been too long.

I got my twelve gauge sawed off.
I got my headlights turned off.
I’m ’bout to bust some shots off.
I’m ’bout to dust some cops off.

I’m a cop killer, better you than me.
Cop killer, fuck police brutality !
Cop killer, I know your family’s grieving,
(fuck ’em !)
Cop killer, but tonight we get even, ha ha.

I got my brain on hype.
Tonight will be your night.
I got this long-assed knife.
And your neck looks just right.

My adrenaline’s pumpin’.
I got my stereo bumpin’.
I’m ’bout to kill me somethin’.
A pig stopped me for nuthin’ !

Cop killer, better you than me.
Cop killer, fuck police brutality !
Cop killer, I know your momma’s grieving,
(fuck her !)
Cop killer, but tonight we get even, yeah !

Die, die, die pig, die !
Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !

Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Yeah !

Cop killer, better you than me.
I’m a cop killer, fuck police brutality !
Cop killer, I know your family’s grieving,
(fuck ’em !)
Cop killer, but tonight we get even, ha ha ha ha, yeah !

Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !

Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Fuck the police !
Break it down.

Fuck the police, yeah !
Fuck the police, for darryl gates.
Fuck the police, for rodney king.
Fuck the police, for my dead homies.

Fuck the police, for your freedom.
Fuck the police, don’t be a pussy.
Fuck the police, have some muthafuckin’ courage.
Fuck the police, sing along.

Cop killer !
Cop killer !
Cop killer !
Cop killer !

Cop killer ! what do you want to be when you grow up ?
Cop killer ! good choice.
Cop killer ! I’m a muthafuckin’
Cop killer !

Cop killer, better you than me.
Cop killer, fuck police brutality !
Cop killer, I know your momma’s grieving,
(fuck her !)
Cop killer, but tonight we get even !

(Songwriters : CUNNIGAN, ERNEST T. / MARROW, TRACY LAUREN)

Notes

[1aux alentours des 2mn

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Deuxième affiche de promotion de la série "Agent Carter"... Boycottons le prochain spectacle de Dieudonné à Nantes ››