Retour à l'accueil du site

Le titre est provoquant, mais bien entendu, ce n’est pas de deux matchs de foot dont je parle, mais bel et bien du "conflit au proche orient" quand on veut être diplomate.

C’est toujours délicat de parler de ce conflit, car le risque est de passer soit pour anti Israël, soit anti Palestine. De gauche, progressiste, humaniste, je déplore ce conflit et j’aspire à la reconnaissance réciproque des Etats pour que les peuples vivent en paix (même séparés hein, chacun de leurs côtés).
Un retour au frontière de 66 est il impossible ? Une cohabitation pacifique des deux peuples est elle pensable ?

J’espère. Car les deux populations ont le DROIT de vivre en paix et dans la sécurité, les puissances internationales ont le DEVOIR d’intervenir. J’ai toujours trouvé étonnant qu’on ne déploie pas de casques bleus là bas. L’ami Américain ne le voudrait pas pour ne pas nuire à l’autonomie de l’ami israélien... Et pendant ce temps là...

y’a t il des degrés de violences ? A coup sûr. Y’a t il des degrés de souffrance ? Je doute. Les deux camps souffrent et meurent et sont blessés.

Selon l’armée israélienne, un peu plus de 100 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza mercredi, qui se sont rapprochées pour la première fois des villes de Tel-Aviv et Haïfa. Certaines ont été interceptées, d’autres ont explosé au sol sans causer ni victime, ni dégât. En réponse, l’armée a bombardé 322 « cibles » à Gaza, soit plus de 750 depuis lundi. Le Monde du 10/07/14

Mais heureusement, l’ONU bouge... Enfin, va bouger... Bougera ? Bougera pas ?

Face à ce que le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié de « génocide », le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra, jeudi matin, une réunion d’urgence, réclamée par les Palestiniens et les pays arabes. « Gaza est sur le fil du rasoir », a averti M. Ban en évoquant le risque que la situation « échappe à tout contrôle ».

Il a invité le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à faire preuve « du maximum de retenue » et a dénoncé « les pertes civiles croissantes à Gaza », sans toutefois condamner directement les raids israéliens. La France, l’Allemagne et les Etats-Unis ont quant à eux exprimé leur solidarité avec Israël. Le Monde du 10/07/14

Horripilant, horrifiant, désastreux.

1 Message

  • « Il lui a exprimé la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza. Il lui a rappelé que la France condamne fermement ces agressions. Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces.
    Le Président de la République rappelle la nécessité de prévenir l’escalade des violences. »
    Et j’ai voté pour lui au deuxième tour ? J’ai honte...

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Vive la fonction "panoramique" des appareils photos.. La grande intox de la sécurité routière... ››