Retour à l'accueil du site

JPEG - 152.9 ko

Depuis mon permis en 1989, j’ai eu de nombreuses motos. Je les garde plusieurs années et ne subit que peu les modes. Raison évidente de mon choix de BMW comme ma marque fétiche depuis 1991 ! 22 ans de fidélité, c’est pas mal, surtout sur 23 ans de permis. Un article se prépare avec toutes mes motos à la suite... Séquence nostalgie ! Ceci dit, je trouve que la qualité des béhèmes part en quenouille... La course à l’échalotte commerciale dans laquelle la firme teutonne s’est lancée contre les anglaises, et même contre les "bols de riz" a, je trouve, été à l’encontre du maintien du haut niveau de qualité auquel nous étions habitués.

Sur la quinzaine de modèles différents que j’ai eu, il n’y a que les 3 dernières sur lesquelles j’ai eu des soucis indignes de BMW. Et que je les ai eu neuves ou en occasion, rien n’y fait, de petites pannes insignifiantes mais liées à la qualité des composants, ou pire, le cahier des charges en production.

Inventaire sur la dernière en main, l’actuelle, un R1150rt de 2005, acheté à 17000 km.

JPEG - 106.7 ko

Centrale ABS : Sur ce modèle, la centrale ABS est couplée avec l’assistance électrique au freinage. C’est très confort pour conduire, mais comme toute évolution électronique, quand cela tombe en passe, la douloureuse est là. Au début de l’été 2011, j’ai commencé à avoir des soucis de freinage à l’arrière, cela ne répondait pas très bien. Et la centrale ABS s’est mise en défaut peu de temps après... De temps en temps, j’avais un freinage hyper violent à l’avant [1], ou au contraire, il fallait tirer comme un ours pour avoir l’effet d’un freinage de solex. Sans compter qu’avec un freinage fort, l’ABS se déclenchait de façon étonnante puisque je faisais des bonds de kangourou... J’ai fait tester la centrale chez BMW qui m’a annoncé qu’il n’y avait... pas de défaut reconnu. J’ai demandé "c’est bien ?", et le mécano m’a dit "non, cela veut dire qu’elle est HS". 2500 euros pour la changer, soit le prix résiduel de la moto... L’ABS, je l’ai depuis le début de mes béhèmes et quand on consulte les forums, les avis sur la dernière génération est sans appel. Bref, maintenant, je m’y suis habitué, j’anticipe encore plus mes freinages en attendant que mon mécanologue trouve du temps pour me supprimer le circuit actuel et m’en remette un sans centrale ni assistance, un freinage normal quoi...

JPEG - 120 ko

Ce petit câble est connecté au coupe-contact sous le contacteur à clé au guidon. C’est ce qui fait qu’on peut démarrer la moto si on met la clé de contact. Pour l’histoire, j’allais à un salon en centre ville de Nantes et sur le trajet, j’avais des coupures de moteur. Je me disais "aie" quand sur le dernier rond point avant d’arriver, la moto a coupé toute l’électricité sans prévenir alors que j’étais sur l’angle. Le réflexe de débrayer m’a évité la chute et j’ai pu rejoindre le trottoir moteur allumé car elle était repartie dès qu’elle s’était redressée... Mmmm...

JPEG - 106.7 ko

Après 2 secondes de réflexion, m’appuyant sur mon empirisme en mécanique, j’ai vite identifié une coupure de câble électrique. Une analyse visuelle me permis de remarquer une entaille sur ce câble. Et une visite sur les forums béhèmistes m’a confirmé que c’était juste UNE PANNE IDENTIFIEE DEPUIS LONGTEMPS et remontée à BMW sans modification de cahier des charges en prod’. En effet, les serres-câbles sont trop serrés sur les chaines de montage, il n’y a donc pas assez de flexibilité dans le faisceau et ça tire, provoquant l’usure prématurée aux coudes. J’ai commandé le câble (100 euros !) et le chef d’atelier m’a juste confirmé que c’était identifié mais que rien ne se passait en Allemagne.

JPEG - 62.8 ko

Hublot de niveau d’huile : Ceci est le dessous du cylindre gauche. Ce n’est pas le cylindre dont je veux parler, même si on pourrait causer un peu de l’accessibilité de la deuxième bougie [2]. Bref. C’était le jour où je suis allé chez BM pour le test de la centrale ABS. Le chef d’atelier fait le tour de la moto, note le kilométrage, etc etc... Et me dit "Le hublot de niveau d’huile, faudra penser à le changer"... "Gouirp" lui répondis je en avalant (de travers) ma salive. Il m’explique que le hublot n’est plus en verre depuis quelques années, mais en plastique, et qu’avec la chaleur, il gonfle et pète... Donc là encore, on passe d’un truc pratique qui a fait ses preuves à un truc au rabais. D’une part, au bout d’un certain temps, le hublot n’est quasiment plus lisible, mais d’autre part, il gonfle et sort de son réceptacle. Pour une économie de bout de chandelle...

JPEG - 108.8 ko

Double effet kiss cool pour cette photo : D’une part, la commande de réglage de la hauteur du feu avant et d’autre part, la jauge d’essence.
Commençons par la manette de l’optique. En 80 000 Km, elle n’a jamais fonctionné correctement. Pourtant, ce système est presque aussi vieux que les motos BMW. Là, je tourne, cela ne fait rien. Je l’ai déjà démonté, remis d’équerre et cela a duré 15 jours. Crevure de réglage qui devrait me servir tous les jours puisque je roule à deux ou non, et que cela change régulièrement. Le réglage sur les K100 était simple : une manette avec 2 positions, comme le réglage de la selle. Moins précis, certes, mais plus robuste.
Pour la jauge à essence, depuis mes 95 000 km environ, elle est devenu folle. Sur la photo, elle est à moitié alors que j’ai fait le plein... Et elle va changer toute seule, monter, descendre. Inutile de préciser que je n’ai plus d’indication de réserve, bien entendu. Bon, là, juste, ça m’énerve...

JPEG - 84.5 ko

Le support d’ampoule de clignotant droit : je suis précis car à gauche, je n’ai pas le même soucis. Sur la R1100rt et la R1150rt, j’ai eu la même panne à peu de chose près au même kilométrage. Preuve que la panne est liée à la production et non l’usage. D’autant qu’à gauche, cela ne le fait pas [3]. Un jour, couic, clignotant à droite en berne, clignotement rapide des autres, symptôme de la panne. Je change l’ampoule, rien n’y fait. Je regarde le support. Rien d’apparent. Je le change et hop, cela fonctionne de nouveau. Ce petit truc à 15 euros crame pour une raison indéterminée, sachant que son schéma est assez simple. Simple à changer, mais panne étonnant.

JPEG - 23 ko

Ceci est le corps de la victime [4]. C’est le corps d’injection, ou le corps de papillon. Dans un gros tube costaud, on trouve le support d’injecteur et le papillon qui, selon le tirage de gaz, va s’ouvrir plus ou moins et permettre le mélange air/essence. Et le tout est conduit dans le cylindre. Dans le cas présent, la panne se déroule à droite. Je l’ai eu sur mon 1100rt, je l’ai en ce moment sur le 1150rt. L’axe du papillon prend du jeu avec les bornes (Cela arrive aux environ de 75000 km) et fait un cliquetis, léger au début et puis de plus en plus, pour prendre un vrai jeu et modifier le comportement au ralenti de la moto. Ce qui est navrant, c’est que c’est seulement le droit qui fait cela. Et la photo ici est un corps gauche, car il a le boitier de starter visible (La pièce noire). Et c’est ce boitier qui préserve le corps gauche car il maintient plus l’axe. Là encore, c’est repéré sur les forums d’utilisateurs et par BMW. C’est donc un défaut de cahier des charges, mais ils ne font rien. Peut être que mettre un boitier plastique fictif à 1 euros derrière l’axe du corps droit suffirait ?

En conclusion : j’aime passionnément ces deux modèles 11100rt et R1150rt. L’actuelle est la 3ième du modèle (2 R1100rt et 1 R1150rt).

JPEG - 124 ko

Cela fait plus de 10 ans que je roule sur ces modèles et j’ai totalisé plus de 300 000 km avec. Je peux donc dire que je suis un fidèle et que je parle en connaissance.
Et pourtant, je pense que je reviendrai à des flats culbutés quand je changerai de moto. Non pas que l’injection soit mauvaise, mais parce que je veux retrouver des bécanes sans électronique inutile et pouvant être dépannée par un mécano sans qu’il appelle sa mère, son assureur et son comptable pour me dire bonjour.
Je pense que BMW n’a plus dans son cahier des charges de constructeur la ligne de 100 000 Km. Je me rappelle qu’ à une époque, seules les Béhèmes avaient des compteurs kilométriques à 6 éléments, car la firme savait que ses utilisateurs dépassaient les 100 000 km avec leurs bécanes, que ce soit en 1ière, 2ième, 3ième ou Xième main... Quand j’achète mes motos, je les emmène loin, elles dépassent toutes 100 000. Mais il est vrai que le marché des motos a changé ces dernières années. Culturellement, on roule moins, on balade plus, on frime plus. Le prix de l’essence et les radars ont dissuadé une partie des motards de rouler autant qu’avant. Restent les gros rouleurs passionnés qui ont du rester sur culbutés ou passer à autre chose...

Je veux continuer sur BMW et revenir au source de ce qu’a fait la réputation de BMW : des motos fiables, hors normes, pour les amoureux de la conduite et de la belle mécanique. Et si possible, ma prochaine, je voudrais que cela soit ce modèle...

JPEG - 66.5 ko

Si vous en avez une à vendre...

Notes

[1ce qui m’a surpris plusieurs fois, genre bloquage à l’effleurage de la poignée !

[2Eh oui, c’est un double allumage !

[3Et je ne sais pas pourquoi !

[4Pas le vrai, j’ai plus la photo du mien

43 Messages

  • Hello,
    Comme ... déjà cité sur Motomag .... 100 000 % d’accord avec toi !
    J’ai l’impression de me lire ... 28 ans de moto dont 23 en BMW !
    R60/5, R60/6, R100RT1, R 1100 RT X2, R 1150 RT, K100 LT, R100 RT "Classic", K 75 RT
    Moi de mon coté j’ai définitivement jeté l’éponge avec BMW !
    D’autant plus que la politique commerciale des concessions est devenue "Pompe à fric"
    J’ai ma R 100 RT "classic" à vendre car double usage avec la K 75 RT + une Gold (Suis moto taxi à Strasbourg)
    Si cela t’intéresse file moi ton adresse @ je t’envoie l’historique de la machine + factures.
    http://www.leboncoin.fr/motos/43004...
    Bonne réception, amitié motocycliste
    Marc Bonneville
    Tel  : 03/88/09/43/35
    06/07/21/66/83

    http://moov-on-time.fr

    repondre message

  • Bonjour,
    Tout à fait d’accord au sujet de l’évolution des motos. Trop d’électronique et de moins en moins d’aspects pratiques : Plus de béquille centrale, si pratique pour l’entretien, de plus en plus de chaînes (on rigole pas le Bmiste !) qu’il faut riveter au montage because un bras oscillant "up to date", l’injection qui pollue certes moins mais qui est irréparable par le quidam moyen et surtout le soir au bord de la route, le multiplexage qui rend toute réparation de fortune impossible, etc, etc....
    J’ai trois antiquités japonaises, proche ou au dessus des 100M, plus une anglaise moderne. Devine laquelle est tombée en panne (électrique)....
    Amitiés motardes, François.

    repondre message

  • Belle bête, mais trop cher pour moi...

    repondre message

  • Salut l’ami bmwiste,
    J’ai ce que tu recherches. Passe moi un mail et à bientôt.

    repondre message

  • sur ma ’vieille k100rs’ le contacteur s’est tiré (perdu les 2 vis après 20ans 70’000km) je n’arrive pas à remettre des vis et même plus à tourner la clé de contact !!!

    repondre message

  • sur ma ’vieille k100rs’ le contacteur s’est tiré (perdu les 2 vis après 20ans 70’000km) je n’arrive pas à remettre des vis et même plus à tourner la clé de contact !!!

    repondre message

  • sur ma ’vieille k100rs’ le contacteur s’est tiré (perdu les 2 vis après 20ans 70’000km) je n’arrive pas à remettre des vis et même plus à tourner la clé de contact !!!

    http://no

    repondre message

  • progrès technique ? ils nous niquent !
    il y a 3 ans, sur ma r1150gs, un bruit bizarre durant quelques semaines, puis un jour PLUS d’EMBRAYAGE ! je cherche à retendre le câble : plus de câble (comme sur la r1100gs avec laquelle je n’avais jamais eu de problème de ce genre)
    donc, faire changer le piston du système hydraulique 400euros !
    je regrette mes Yamaha ; 2 xs1100, xj900 et venture...
    revendues après plus de 100’000km

    repondre message

  • bonjour
    très intéressant ton blog ,je sors d’une R100RT1 de 1994 (avec rare option phares supplementaire escamotables )que j’ai vendue il y a 2 mois et j’envisage de la remplacer par une R1150RT
    c’est vrai que l’assistance de freinage a été chez BMW une véritable BEREZINA la preuve ,c’est que les R1200RT à partir de 2007/2008 ont abandonné ce système tout en conservant l’ABS
    bon je verrai bien
    j’étais parti sur un K1200LT mais vu l’encombrement et ma morphologie (1,70 M 75 kgs) elle me fait un peu peur
    j’avais pourtant eu pendant 4ans un K1100LT
    ma première BMW c’était en 1977 un R90S silver smoke achetée d’occasion
    elle avait 3 ans et 3200 kms
    aprés un K100RT attelé à un side EML GT3 (naissance des enfants)
    pour ton information ,les BMW séries 5/6/7 jusqu’à la disparition de cette génération de flat en 1995 n’avaient que 5 chiffres au niveau du totalisateur kilométrique
    même pour la R100RT1 de 1994 qui avait le même bloc compteur que les premières séries 6 apparues au salon de PARIS 1973
    salutations et bonne route de la part d’un BMiste
    philippe

    repondre message

  • Bonjour,
    BMiste irréductible, je ne savais pas que l’on pouvait cumuler autant d’anomalies sur une BMW !
    J’ai ce modèle depuis 2008, elle a 150 000km et j’ai additionné presque tous les problèmes et pourtant d’après cet article, je devrais pouvoir améliorer mon score.
    Bloc ABS poreux que j’ai du changer, le lookeed disparaissait au sol. (merci le bon coin pour le bloc)
    Pompe à injection fondue par l’utilisation abusive de E98.
    Contact qui se coupe pendant les virages à gauche. ça, c’est depuis cette semaine.
    Alarme qui se déclenche sur la simple proximité de la clé (qui ne supporte pas la pluie trop longtemps). C’est con, je la range dans le salon séparé du garage par un placo..
    La bulle qui veut bien descendre, mais se trouve bien en bas et décide d’y rester.
    Les freins qui disparaissent si le démarrage s’est fait sur une batterie un peu faible. ça surprend au premier freinage, si vous en faites un deuxième, c’est que vous avez survécu.
    Le réglage du phare avant, je me demandais à quoi servait ce bouton.
    Je ne parle pas du réglage de l’amortisseur, de la selle qui devient insupportable à 100000 et des durites qui n’ont pas dépassé les 120000.
    Mais comme c’est le dernier modèle encore accessible électroniquement et mécaniquement, tant que le moteur tient, je la garde.
    Salutations à tous.
    Philippe (un autre)

    repondre message

  • Bonjour à tous,
    Mon expérience avec BM est la première et sera la dernière !!! (actuellement une 850RT intégrale ABS de 2004).
    Je sors de la révision des 60000. Outre le prix de la grosse révision, il m’a fallu changer le démarreur. Cette moto n’a jamais démarré correctement et malgré plusieurs passage en concession, ce problème n’a jamais été résolu sauf avec un élément neuf. Autre problème, le joint spi de sortie de boite déjà signalé limite à la révision des 40000, était à bout de course et fuyait de plus en plus. Problème récurrent des RT et plus grave connu de BM depuis toujours.
    Après avoir récupéré ma moto un samedi, moyennant un chèque de 2000€...je suis retourné trois jours après chez BM car il y avait de l’huile plein mon garage... après avoir seulement roulé 15km. Ce fameux joint tout neuf donc venait de lâcher. Heureusement que je n’ai pas pris cette moto pour aller bosser à Paris (à 120km).
    En 8 ans, cette moto achetée d’occasion en parfait état et conduite d’une façon très cool m’a couté plusieurs milliers d’euros en pièces défectueuse et MO qui va avec.
    J’attends désespérément que HONDA sorte une DEAUVILLE mieux motorisée avec sacoche amovible et un bulle réglable plus pratique pour remplacer mon autre moto, une Honda NTV qui en 25 ans n’a jamais connu le garage et largué ma BM dans laquelle je n’ai plus confiance et faire d’une pierre deux coups.
    Sans souhaiter la mort des gens, j’attends vivement que les chiffres de ventes de cette marque s’écroule pour que cette firme arrête de prendre ses clients pour des pingouins. A ce moment-là et seulement à ce moment-là, ils ne commercialiseront des motos que lorsqu’elles seront fiables.
    Comme disait Coluche "il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas !"
    Salutations motardes.

    repondre message

  • Salut
    Voila, j’ai une BMW R100GS Paris Dakar (réservoir de 35 litres)de 1989, que j’ai achetée d’occasion en 1992.
    De souvenir elle avait 36400 Km.
    Et oui, on est ensemble depuis 22 ans. Je n’ai pas beaucoup roulé avec en 22 ans. Elle a environ 80000 kms. J’ai toutes les factures. Elle est chez mes parents en Normandie. j’y vais ce noël. C’est une moto qui dort beaucoup mais qui se réveille à chaque fois à merveille. C’est vraiment un sacré moteur. J’ai les mallettes. Valves métallique neuves
    Les bons points :
    Le moteur est vraiment excellent et fiable, très bonne compression.
    Le chassie est impeccable.
    La suspension arrière est WhitePower mais pas a gaz. Elle est vraiment meilleur que celle d’origine et réglable à deux niveaux.
    Très bon pneu 70% route 30% tout terrain.
    Bulle avant même couleur fumé que celle d’origine mais plus haute de 10 ou 14 cm. Je ne me rappelle plus.
    Démarreur quasiment neuf car peu utilisé depuis son remplacement.
    Et enfin disque neuf et flottant (ce qui ne l’était pas d’origine). Par conséquence j’ai un très bon freinage à l’avant.
    Les mauvais points :
    Un rayon de la roue arrière est cassé. Un jour j’ai démarré ma moto en oubliant mon U(antivol).
    Et je pense qu’il faut changer la roue arrière car trop user pour le frein à tambour du coup il faut changer les plaquettes avant l’usure complète de celle-ci mais bon ça freine et bien lorsqu’elle sont neuve.
    Je pense qu’il faut refaire au complet la peinture de cette moto car elle fais un peu sale je trouve.
    J’ai une micro fuite au robinet d’essence. Cela suinte et cela fais sale.Je pense qu’il faut le changer.
    La selle est usé à un endroit ce qui a fais un trou donc j’ai mis du scotch noir. Cela ne fais pas très propre.
    Et enfin celui qui avait acheté cette moto avant moi (1er main) avait mis une option qui est les poignées chauffantes mais elle ne marche plus car les fils electriques sont HS.
    Voila !
    Je ne sais pas combien je veux la vendre.
    Faite moi une offre.
    Je la vend avec un peu de tristesse car elle m’a suivit pendant tellement d’années et elle marche tellement bien mais maintenant j’ai 47 ans et je souhaite passer à la sportive avant d’être trop vieux pour cela et j’ai besoin de sous pour me prendre d’occasion une S1000RR. Et oui je reste fidèle à BMW.
    Voila vous s’avez quasiment tout sur mon bébé.
    Je souhaite vraiment que celui qui l’achètera soit un amoureux des flat twin, qu’il en prendra soin. Elle le lui rendra bien. C’est vraiment un très bonne moto, vraiment !
    Bonne soiré !
    mon mail : chris.bou hotmail.fr

    repondre message

  • bonjour, mécano puis chef d atelier chez BMW Moto je peu vous donner mon avis sur ces motos, les flats série 5/6/7 sont de très bon modèles, simple et facile d accès on peu les entretenir facilement le seul hiccc c est qu’aujourd’hui elles ont leur jeunesse derrière elle !!! donc souvent de gros soucis si on veut rouler avec....les nouveaux modèles c est de la MERDE !! électronique de trop haute technicité pour les mécanos, ordi pour rechercher une panne et qualité des matériaux digne du made CHINA !! il reste cependant les séries K :75,100,11 qui vous donnerons des kilomètres à moindre coût !! cela reste quand même élevé mais sachez que l investissement que vous aurez ne sera pas inutile !! pour ma part je roule en k 100 rs 1 et j en ai eu plusieurs dont des k11lt, k100lt, k1 et même la pompe a fric de k12lt !! j ai parcouru en moyenne 150 000km avec chacune et ensuite je reconditionnais toutes la mécanique pour la vente et je n ai jamais eu aucun soucis en retour. j aime cette marque car la clientèle est une des rare qui créer une histoire avec sa moto, mais malheureusement je ne trouve plus la passion dans tout le nouveau catalogue BMW ou il s adresse plus à des utilisateurs (cravate chaussure qui brille) cas des motards BM, bonne chance sur vos prochaine monture

    repondre message

  • Salut, petite correction, le petit boitier noir que tu vois à gauche n’a aucun rapport avec le starter. C’est le TPS (capteur de position du papillon de gaz), un capteur essentiel au système d’injection. Sur ces véhicules, le "starter" est simplement un câble qui maintien le papillon légèrement ouvert.
    De plus, un ABS mal entretenu est bien souvent la cause de ces pannes .. On fait une purge après des années et la centrale se met en défaut..

    repondre message

  • Je ne roule plus en bm c est dommage mais cela m est physiquement impossible a present il n eempeche que des que j ai appris que les flats deux soupapes allaient etre arretes j en ai commande une neuve en 1992 que j ai toujours et que je regarde chaque fois que je passe a cote j ai decide de la rehabiliter a sa condition d origine pendant quelques decennies elle m a emmene sur les 62 kms aller vers mon travail un peu plus au retour avec quelques deboires certes mais rien d irreparable avec un bout de ficelle et la trousse a outils associee a quelques pieces de base genre cable d embrayage avec sa butee un cable ht et sa bougie un elastique et un peu de scotch 20 ans d age et des ampoules de rechange point barre je nacheterais plus de motos je me suis separe de ma serie 5 car un aficionado tout jeune la voulait pourtant le moteur avait ete reconditionne a 370000kilometres et le nouveau compteur en avait 70000 enfin celui dans le cadre j ai ete sollicite de nombreuses fois par bmw pour passer a un flat trois chaines electronique etc j ai toujours decline et m en felicite ,le seul point sur lequel ces machines me semblent presenter une amelioration c est la clef de contact symetriquement reversible un point c est tout .a la question quel modele vous interesserait dans la gamme bmw j ai hesite entre la 69s et la 90s rassurez vous toutes les pieces sont encore disponibles

    repondre message

  • bonjour,
    en résumé : grand papy s’est lancé dans la réalisation d’un bitza maison tendance café racer sur base de BMW (un cadre de serie 5, un moteur 1000 serie 7, un pont serie 6, une fourche conventionnel raccourcie, un resé de peugeot, un tambour double came....) vous voyez le puzzle.l’ensemble est assez plaisant, niveau mécanique il maitrise. seule problème au moment de s’attaquer au circuit électrique.....le phare n’étant évidemment pas d’origine, comment raccorder le circuit ???
    quelqu’un aurait il une solution ? un tuto ? des conseils ? vaut il mieux mettre un circuit électrique adaptable, si ça existe ? d’autres solutions ???? je suis preneur. merci d’avance :)

    repondre message

  • bitza bis : finalement, en voyant j’ai mieux compris (je crois...) le problème c’est 1° brancher les bons fils aux bonnes cosses sur l’alternateur 2° correctement raccorder au régulateur qui est dans le capot du phare.
    un détail mais qui paralyse la naissance de la bête..(le schéma du circuit électrique n’est d’aucun secours......).
    si quelqu’un a une idée, sur ou trouver les infos, la réponse, merci ;)

    repondre message

  • "BMW, la moto des roule-toujours" ? Laissez moi rire !
    Quand les mangeurs de grenouilles auront construit une motocyclette digne de ce nom alors ils pourront critiquer.

    repondre message

  • pas de souci c est bien la moto des roules toujours
    deux 850 rt de 2000 120mkm et 2001 85mkm increvables pas d electro-nique
    abs reset manuel , la Dacia de chez bm
    quelques cables d embrayage , j avoue
    bon choix , mais il n y a plus rien chez bm , si reste le 650 a courroie
    yv

    repondre message

  • Bonjour je suis comme les copains j’ai un 1150 rt de 2001 mon temoin abstemoin du bas reste allumée et celui du haut clignote tout le temps donc je suis allé samedi chez bmw boxer passion a rennes pour 60 euros de facture m’entendre dire que mon bloc abs est a remplacer et il faut 2000 euros de réparation ma question est savez vous shunter l’abs pour passer un freinage classique merci sincerement pour votre rėponse amitié motarde mr gautier

    repondre message

  • Salut,
    On ne peut pas (Peut être que certains modèles, oui) car la centrale gère aussi bien l’abs que le freinage assisté et donc le freinage tout court.
    Pour avoir roulé 2 ans avec une centrale en rade, et me retrouver avec le freinage résiduel, cela freine mal.
    Maintenant (il faudrait que je fasse un billet dessus), vu que mon mécanologue préféré (Atlantic Motor Classic à Fay de Bretagne) a shinté la centrale et a réalisé un circuit parallèle, complètement indépendant, elle ne sert plus à rien et le freinage est réellement dissocié.
    La centrale coûte effectivement 2000 euros + la MO. Moi, cela m’a couté environ 500 euros, avec durite aviation neuve, et j’ai le freinage des Calif, c’est à dire la pédale freine AR + 1 disque AV, la poignée fait le deuxième disque.
    Très très bon ! Et pas de risque de bloquer (ou il faut tirer comme un ours !)
    Voilà mon conseil : vu que les prix sont honteux, évites !

    repondre message

  • bonjour
    R 850 RT de presque 100.000, avec du 10-15000 par an ; pas de problèmes, elle roule comme une vraie ! Pour des raisons de places dans les valises, je voulais passer à la 1200RT pour plus de confort, mais a vous lire, j’ai un peu peur, et ca me fait hésiter. ou alors, il m’en faut une presque neuve 10-15mkm pour pouvoir rouler 5 ans sans souci .. ca m’inquiète par ce que d’autre part, j’adore la position de conduite sur le sBM, j’ai jamais mal au dos, meme apres 500-600 bornes sans arrêt ( sauf le plain )

    repondre message

  • Je suis de plus en plus inquiet..
    Je suis processeur d’une 900 TDM encore récente ( 2012) et voila que je me suis mis en tête d’acheter une r1200r..
    Pour le plaisir.. Avoir une BM ! belle, bien finie et surtout fiable ! ( j’envisage qqchose de récent, une 2012 ou 2013..)
    Et voilà que je lis tout un tas d’articles pas franchement rassurants sur les nouvelles BM..
    Je me demande maintenant si je ne vais pas faire une connerie ??
    Y aura t’il quelqu’un pour me convaincre de passer chez BM ??

    repondre message

  • Quand j’ai lu ton blog , je lisais ma petite vie de motard , commençant aussi par une dtmx , puis mono avec une 600 tenere a kick puis 750 xlv et tant d’autres apres pour découvrir par nécessité une bmw 1150 rt ( fiabilité , économie , robustesse , protection )
    je ne suis pas déçu et je me demande pourquoi je n’ai pas connu cette marque auparavant , moi qui avait tant d’apriori sur ces allemande !!!je suis passionné de motos italienne , mais le budget dont vous parlez est multiplié par deux voire trois chez les italienne , on a pas la même notion de coût !!!!..............revenez au 2000 euros pour une centrale abs quand une moto a fait 100 000 bornes ce n’est rien , une italienne a 20 000 km coûte deux fois cette somme sans avoir de problème majeur !!!et consomme du 10 litres au 100 . Cette in ne demande pas à ces machines ce que l’on demande aux bmw .
    pour finir , j’ai l’impression de rouler sur un gros scooter, en complète sécurité et très bien protégé , après , il faut regardé de près le niveau d’huile car elle en bouffe pas mal mais à part ca , je l’aime cette bécane , je sais aujourd´hui que je ne pourrais plus m’en passer , j’oubli les 1200
    , trop lourd , trop gros , pas assez protecteur pour le pilote , effectivement bmw ne fait plus de moto comme avant , ça se reconnaît au bruit du moteur .Un conseil , gardez vos anciennes ...

    repondre message

  • Quand j’ai lu ton blog , je lisais ma petite vie de motard , commençant aussi par une dtmx , puis mono avec une 600 tenere a kick puis 750 xlv et tant d’autres apres pour découvrir par nécessité une bmw 1150 rt ( fiabilité , économie , robustesse , protection )
    je ne suis pas déçu et je me demande pourquoi je n’ai pas connu cette marque auparavant , moi qui avait tant d’apriori sur ces allemande !!!je suis passionné de motos italienne , mais le budget dont vous parlez est multiplié par deux voire trois chez les italienne , on a pas la même notion de coût !!!!..............revenez au 2000 euros pour une centrale abs quand une moto a fait 100 000 bornes ce n’est rien , une italienne a 20 000 km coûte deux fois cette somme sans avoir de problème majeur !!!et consomme du 10 litres au 100 . Cette in ne demande pas à ces machines ce que l’on demande aux bmw .
    pour finir , j’ai l’impression de rouler sur un gros scooter, en complète sécurité et très bien protégé , après , il faut regardé de près le niveau d’huile car elle en bouffe pas mal mais à part ca , je l’aime cette bécane , je sais aujourd´hui que je ne pourrais plus m’en passer , j’oubli les 1200
    , trop lourd , trop gros , pas assez protecteur pour le pilote , effectivement bmw ne fait plus de moto comme avant , ça se reconnaît au bruit du moteur .Un conseil , gardez vos anciennes ...

    repondre message

  • R90S
    Bonjour tout le monde,
    j’ai une K1200 GT de 2005 achetée d’occasion en 2009 avec 20.000 km. Je l’ai vendue avec 80.000 km. Jamais aucun problème. Rien du tout. Je l’ai vendue parce que c’est une bécanne très lourde et pas très marrante en fait. Là je viens d’acheter à un particulier une R90s de 1975 avec moins de 40.000 km peut être réels vu l’historique depuis 1977. Le vendeur est un bon mécanicien. Il a refait le haut moteur mais pas le bas. Je suis un peu turlupiné par le témoignage du mécanicien ci- dessus qui a l’air de dire que les moulins de 40 ans qui n’ont jamais été refaits c’est la promesse de gros emmerdes. Y a t il des des témoignages de gens qui ont roulé avec ces moteurs non refaits ?
    Julien

    j</quote j.hay hmb-associes.com

    repondre message

  • Bonsoir à tous je viens d’acquérir une 1150 RS de 2002 à 25000 kms, c’est ma deuxième BM après un 650 gs de 2004, je cherche à travers vous un retour d’expérience pour ce 1150, pour disons "mieux vaut prévenir que guérir"
    En effet on parle beaucoup de RT sur les forums, mais très peu de RS
    Merci d’avance...

    repondre message

  • bonjour,
    après avoir eu entre les jambes une r60/5 de 1971 achetée en 1987, 1ère moto, éclatée contre un tracteur en 1991, je me décide à acheter une r100rt neuve en 08/92.
    elle totalise actuellement 167 000. En ce sens c’est une moto de roule-toujours, qui ne m’a laissé en rade qu’une seule fois : générateur d’impulsion électrique hs en 2013 à 157 000.
    et puis l’année dernière en juillet 2014 un roulement de boite l’a immobilisée une quinzaine de jours.
    le distribution est d’origine, moteur jamais ouvert, un embrayage à 130 000 et c’est tout. J’ai toujours autant de plaisir et je crois que je n’arriverai jamais à m’en séparer !
    amitiés motardes, bonne route !

    repondre message

  • bonjour,
    après avoir eu entre les jambes une r60/5 de 1971 achetée en 1987, 1ère moto, éclatée contre un tracteur en 1991, je me décide à acheter une r100rt neuve en 08/92.
    elle totalise actuellement 167 000. En ce sens c’est une moto de roule-toujours, qui ne m’a laissé en rade qu’une seule fois : générateur d’impulsion électrique hs en 2013 à 157 000.
    et puis l’année dernière en juillet 2014 un roulement de boite l’a immobilisée une quinzaine de jours.
    le distribution est d’origine, moteur jamais ouvert, un embrayage à 130 000 et c’est tout. J’ai toujours autant de plaisir et je crois que je n’arriverai jamais à m’en séparer !
    amitiés motardes, bonne route !

    repondre message

  • Salut les flatboys ! (désolé je ne suis pas très K)
    Un peu pareil que plusieurs d’entre vous à propos de BMW, du moins en 2 soupapes... Je roule plus ou moins pépère (retraite dans 1 semaine !) avec une brave R60/5 de 1971 donc "courte" (115.000 km) et une fière Mystic de 1995 (50.000 km). J’ai aussi une petite italienne V35 II de 1982 pour la ville...
    Avec la Serie 5 et la R100R je tiens les deux bouts de la même belle lignée de flats teutons ayant même qq détails en communs (cache-culbus et clignos) ce qui ne gache pas le plaisir... Coté mécanique on peut tout faire ou presque soi-même. N’empêche que c’est la plus jeune qui rechigne à redémarrer au sortir de l’hiver ou qui me joue des tours parfois (grillade d’alternateur, aiguilles d’un culbu qui s’échappent de leur cage...). Tandis qu’avec la R60/5 on ouvre les robinets, on titille un peu les cuves, on donne un coup de kick (le flat Mystic en est castré, snif...), on enfonce le clou, on redonne un coup de kick avec la main gauche sur la poignée d’accélérateur et hop c’est parti : blup, blup, blup...!
    Bon justement à propos de retraite et de R60/5, en août je m’en vais avec un collègue (R75/7) faire une grande rando béhème et bohème dans le grand sud-ouest mais je n’ai n’ai qu’une seule belle sacoche en cuir de l’époque... Dans vos entourages n’y aurait-il pas une autre sacoche isolée pour faire la paire et prendre l’air avec moi... ou alors des supports "krauser" pour BMW série 5 "cadre court"...?
    Bonne route à tous en flat teuton 2 soupapes ou pas... Marc.

    repondre message

  • Oups... dans mon message j’ai oublié de donner mon email au cas où une valise cuir pour Béhème du début des années 70, ou des supports "krauser" pourBMW série 5 "cadre court", voulaient me contacter. Le voici : château10 "chez" free.fr

    repondre message

  • Bonjour, j’ai actuellement une Honda cbf 600 (1ère moto) et j’aimerais me prendre une bmw f800gt. Votre message me fait peur quant à cet achat. Je lis dans pas mal d’essais que c’est une moto vraiment bien et en plus avec la courroie, apparement c’est vraiment top. Pouvez-vous me faire profiter de votre expérience BMW pour me conseiller ou non ce modèle, en sachant que j’aimerais garder cette moto pour une longue durée !!! Merci d’avance pour votre retour.

    repondre message

  • Bonjour,
    F800 moteur "Rotax" aux normes BMW. Super moteur avec une consommation d’oiseau.(4.7/100-jusqu’à 350km avec un plein)
    Attention à la hauteur très basse de cette machine. Si tu es grand(e) et fais de longs trajets (plié en 4). Sinon rien à dire.
    V

    repondre message

  • j’ai completement abondonné BMW laissez moi rire avec la fiabilité allemande !! je ne suis tombé en panne qu’avec BMW toujours les ABS et d’autres soucis electriques et la maison tetonne qui ne reconnait rien en garantie je suis retourné vers les japonnaises qui ne sont jamais en panne et qui marchent aussi bien que ces allemandes de M....

    repondre message

  • bonjour
    nouvellement arrivé dans la grande famille Bmistes,en achetant,un 850 RT de 2001,je voulais savoir si,dans
    les problèmes qu’avait ce modèle,quelqu’un pourrait me
    guider sur une recherche de panne ?
    en roulant a un régime de 3000 trs,en 5 eme,j’ai une vibration moteur,au centre du moteur,quand je commence a
    relacher légèrement les gazs !
    la moto roule autrement normalement,pas de trous a
    l’accéleration !
    la moto a 60 000kms et je n’ai aucun historique !
    merci de votre aide !

    repondre message

  • bonjour
    nouvellement arrivé dans la grande famille Bmistes,en achetant,un 850 RT de 2001,je voulais savoir si,dans
    les problèmes qu’avait ce modèle,quelqu’un pourrait me
    guider sur une recherche de panne ?
    en roulant a un régime de 3000 trs,en 5 eme,j’ai une vibration moteur,au centre du moteur,quand je commence a
    relacher légèrement les gazs !
    la moto roule autrement normalement,pas de trous a
    l’accéleration !
    la moto a 60 000kms et je n’ai aucun historique !
    merci de votre aide !

    repondre message

  • J’apporte mon grain de sel, ou ma pierre à l’édifice, comme vous voudrez : je me déplace sur une 100RT de 1983 depuis bientôt 15 ans,une bonne base acquise quand elle avait 80 000km, elle en totalise à ce jour 275 000 . Je l’appelle "mon camion" ça en dit déjà pas mal. Outre un entretien courant rigoureux, une grosse remise en forme a été opérée aux 250 000, mais sans réalésage(injustifié après examen des cylindres nickasil). J’y ai mis le prix fort d’une occasion de ce type (4000 E), mais avec l’avantage d’être sûr de ce qu’il y avait dedans et la garantie du mécano (Tony Motorad à Parthenay) au cas où...Amortos Fournalès montés au passage : bon rapport qualité/prix, et reconditionnables à vie.
    Le seul point "faible" que j’ai constaté : la BV, avec ses roulements qui ne dépassent pas 80 000, voir moins si le travail n’est pas assez bien fait,et la sélection des vitesses un tantisoit "agricole" par moments.
    Usage quotidien comme au long cours, été comme hiver,et qui oscille entre 10 000km/an et jusqu’à 30 000, suivant l’état du pilote, de ses finances ou de la machine. J’ai essayé une 1100 Rt un jour, mais ça ne m’a pas plu et j’ai gardé mon camion.
    Récemment un pote de Haute Savoie est passé d’un 1200 GS à une 100 GS des 80’s et vous savez quoi : aucun regret,il est ravi.
    Faites votre opinion, mais ça ne peut pas être un hasard.
    Motocyclettistement vôtre,
    Philippe.

    repondre message

  • Salut,
    Depuis 72 j’ai eu 15 motos dont 1 R600 en 73 et 5BM de 2006 a 2015.

    • la 1ere R850RT démarrait 2 ou 3 jours sur 6... ce fut la croix et la bannière. Le concessionnaire a prise 6 ou 7 fois... RIEN.... Après menace de faire un bilan auprès de BMW France, il me la reprises un "bon prix" 5000E alors que je l’avais payé 10500 un an avant (mais j’avais fait 17000km car c’est mon véhicule et non un gadget pour faire le beau).
    • la deuxième est une R1150RT menée de 33000 a 67000 KM. Seul bémol la révision des 40000 qui coute environ 420 a 480 E m’a été facturée plus de 850 E.
    • la troisième est une R1200R (je déconseille) de 24000km a 77000Km en 3 ans ça roulait bien sauf qu’a un peu plus de 75000Km l’afficheur LED lache... réparation 954 E irréparable (vous n’avez qu’essayer mais moi je le fait pas, m’avait répondu le chef d’atelier, a l’esprit commercial affuté).
    • la quatrième est achètée chez un particulier. une R1150RT 40000Km révision non faite. Vu les difficultés de faire un essai, cause, terrain pentu et graillonneux je fais un petit tour et part..... en route la moto broute, elle donne des a-coups et plafonne a 80 ou90 KM/H.
      Je vais chez BMW (la ou l’esprit commercial est développé....) je fais la révision des 40000 et demande a ce que la moto tourne comme une horloge..... Facture de la révision avec recherche de panne... salée... plus que 450 E et toujours le même phénomène.
      Lettre ferme a l’importateur pour dire que c’est TROP cher pour ce que c’est, et que les mécanos sont incapables de chercher une panne, ils se contentent de lire une check-list.
      L’importateur m’envoie chez un nouveau concessionnaire de la région (mieux que l’autre) ou je laisse la moto 10 jours (étant en croisière). Au retour la moto n’est pas totalement remontée (carénage) et "il y a un léger mieux mais on a pas pu réparer" qu’on me dit !
      Sur les conseils d’un ami de la BMo je vais chez un mécano spécialiste de BMW mais ps concessionnaire, qui trouve la panne = un allumage sur deux (cylindre de gauche H/S = 150E).
      Quelques mois plus tard.. panne sur la route "pompe a essence immergée H/S = 350 Euro" la moto a 60000 KM.
      Avec l’age les RT deviennent difficiles a manier a l’arret et très basse vitesse (cause poids), je choisi une R1150R.
      Elle a 9 ans et 16000KM....
      A 22000 KM l’allumage de gauche H/S = 150 E et 1000Km plus tard la pompe a essence immergée HS = 350 E ! !
      Donc sur 5 BMW :
    • 1 ne démarrait quasiment pas
    • une m’a couté près de 900E pour une révision qui coutait normalement 420 a 480E
    • 1 dont l’affichage électronique a laché 954E
    • 1 dont un allumage sur 2 et la pompe a eau a laché 500E
    • 1 dont un allumage sur 2 et la pompe a eau a laché 500E
      A AUCUN moment BMW Motorrad n’a eu la délicatesse ou le geste commercial de prendre en charge tout ou partie de ces pannes qui ne sont PAS de mon fait et qui n’ont rien avoir avec des VEHICULES FIABLES !
      Je DECONSEILLE Vivement d’acheter les modèles décrits ci-avant.
      Les japonaises sont plus fiables et peut etre meme que les KYMCO arrive a concurrencer BMW ! !

    repondre message

  • J’ai une 1100Rt depuis 2010, achetée avec 62 000 Km au compteur (modèle 1998).
    Actuellement elle en a 85 000 de plus. Ce qui lui fait environ 150 000 Km.
    Je viens de racheter une autre 1100RT avec 150 000 km pour avoir des pièces et un beau carénage noir :-). Je constate que cette deuxième moto présente moins de signes d’usure que la mienne. Le compteur de ma moto a sans doute été trafiqué et le kilométrage est en dessous de la réalité.
    Je fais tous les entretiens moi-même et j’apprécie la qualité de fabrication de cette machine.
    Si on prend le temps de faire correctement les entretiens, il n’y a aucun problème.
    Les pièces sont chères mais il n’en faut pas beaucoup. Disques de freins, embrayage, filtres, etc... se trouvent sur internet à des prix raisonnables.
    Les gens qui ont des problèmes d’ABS ; ont-ils effectué un changement d’huile de frein annuel ? Important !!!

    Ma moto me revient moins cher que la voiture de ma femme.

    Eté comme hiver en Belgique, je roule tous les jours et la moto dort à l’extérieur. Je l’apprécie toujours autant et à chaque fois que j’essaye la moto d’un ami, je préfère ma 1100.
    Elle est joueuse, stable, confortable, rapide, les freins sont efficaces ; que du bonheur.

    La deuxième moto que j’ai achetée pour pièces, je la démonte pour en revendre les morceaux car je ne pense pas avoir besoin de tant de pièces.

    repondre message

  • Bonjour Peter,

    Désolé, mais l’entretien de ma moto est fait, je roule aussi tous les jours.
    Ceci étant, les preuves d’une baisse de qualité sont là. Enoncées, listées. Et je ne suis pas le seul, j’ai pu lire les mêmes mésaventures.
    Ma dernière étant que le circuit électrique s’oxyde tellement aux cosses que j’ai des trucs qui lâchent de çi de là ; ampoules principalement, mais pas que.
    Jamais en 20 ans de béhèmes, je n’ai eu de cosses oxydées ! Mais quand on change les matérieux pour gagner 2 cts, on comprends mieux. Et comme la plupart des clients BM maintenant ne roulent plus et surtout, ne montent plus leurs motos à des kilométrages élevés, pourquoi s’emmer...der ?

    repondre message

  • Je viens d’acheter une Bm r1100 r 76000 km de 1995 le vendeur me la fait démarrer pas de souci, je roule 10km pour voir je la rentre au garage.
    2 jours apres belle journée balade en vue et impossible de la démarrer
    "Pompe essence foutu" j’ai dans le même garage une F6c de 1998
    87000 km à part les vidanges et filtre à huile et pas mal d’essence jamais de problème même apres 6 mois d’arrêt. Je croix que je vais mettre ma Bm sous cellophane :-((. Salut à tous.

    repondre message

  • Les "bols de riz" t’emmerdent, sale raciste

    repondre message

  • Bonjour, gros soucis sur une lt 1100 de 94, le relai de démarrage reste bloqué donc obligé de débrancher la batterie pour arrêter la becane, on change le relai ça redémarre nickel, on stop on redémarre tout va bien et au bout de 7 /8 minutes impossible de l’arrêter le relai est encore en court circuit !!! Alors ?? Quesque cela peut être ? Le neiman ? Le coupe circuit ? Un peu d’aide svp je pleure.....

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Ce matin, un lapin... Top 23 des illustrations Disney un peu trash dessinées ››