Retour à l'accueil du site

C’était au temps où mes seules préoccupations étaient de savoir quelle petite voiture allait aller au garage et quel jeu allait être l’occupation centrale de mon week end... Le temps de l’insouciance, de l’enfance, mais aussi de la découverte du monde...
Cette découverte, je l’ai faite avec beaucoup d’émissions de télévision. En tant que quadra moyen, Récré A2 a été essentiel, mais aussi "1 Rue Sésame".
Et surtout "L’Ile aux enfants" avec Casimir, Julie, François, Monsieur Fulbert Anselme Dusnob, le facteur Émile Campagne, Léonard, ... Et les enfants !

JPEG - 13.7 ko

Des couleurs, des histoires simples, des personnages étranges et attachants,... L’émission était entrecoupée de petites animations pédagogiques autour de personnages aussi étranges que les autres [1] : Antivol (L’oiseau philosophe qui ne voulait pas voler), la Noiraude [2] (La vache hypocondriaque), la linea (qui finissait au fond du trou) ou encore "chapi chapo". Toute cette troupe permettait à l’enfant que j’étais d’apprendre, de comprendre, d’observer, d’analyser le monde qui l’entourait.

JPEG - 12.9 ko

Et puis, il y avait "Albert et Barnabé". Les meilleurs ! Deux personnages de balsa, pleins de couleurs. Chaque épisode était basé sur la même trame : Barnabé (le plus grand, avec la grosse voix [3] indiquant l’aînesse) est occupé et a besoin d’un outil. Il appelle Albert (Le plus petit, avec une voix plus jeune [4]). Si cela ne vous rappelle rien...


L’Ile aux enfants : Albert et Barnabé ! par Maxtv80

JPEG - 60.1 ko

Barnabé explique la situation à Albert, lui décrit sa difficulté et lui explique qu’il lui faudrait un outil, un ustensile,... Et lui décrit l’outil dont il a besoin. Albert confirme qu’il a compris, part chercher l’outil et revient avec... autre chose ! Barnabé est désappointé, va chercher le bon objet, mais le malicieux Albert reprend la main en montrant une utilisation détournée de l’objet ramené, provoquant (en général) encore plus de désappointement chez Barnabé...

JPEG - 33.6 ko

Ma fille connait ma grande admiration pour cette série et je m’amuse souvent à lui imiter Barnabé appelant Albert ("Alllbbbeeerrrt") et ce dernier lui répondant gentiment "Que désires tu, Barnabé ?"... Rituel.
La série a été créée par Stefano Lonati et Italo Bettiol à qui l’on doit aussi Chapi Chapo.

Oui, j’aimais bien ces deux petits personnages, mais par extension, tous ces personnages qui amenaient pédagogiquement des informations sur ce qui nous entourait. J’ai grandi avec ces émissions qui prenaient l’enfant pour une personne en attente de compréhension du monde, qui le nourrissaient d’intérêts et d’informations simples, accessibles et adaptées.

Notes

[1Rappelons nous de la séquence "Les bons conseils du Professeur Corbiniou", petits sketches interprétés par Pierre Desproges

[261 épisodes quand même ! Et c’est Ginette Garcin qui lui prêtait sa voix...

[4Celle de Henry Djanik (voix française de "Kojak", ainsi que de Barracuda dans "L’Agence tous risques")

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ Rage Against The Machine avait prévu la candidature de Donald Trump ! Mise à jour de mon #nexus6 vers #Android 6.0 #Marshmallow ! ››