Retour à l'accueil du site

prolonger la lecture — Signez la pétition

Même dans la nuit et la désolation, il y a toujours quelque part un rayon de lumière. C’est ainsi que Lassana Bathily, jeune homme malien de confession musulmane, a éclairé une semaine qui, autrement, eût été totalement enténébrée. C’est lui qui, en effet, a permis de sauver plusieurs clients en les cachant dans la chambre froide, alors que le preneur d’otages s’introduisait dans le supermarché casher porte de Vincennes vendredi dernier.

"Je suis allé au congélateur, j’ai ouvert la porte, et plusieurs personnes sont rentrées avec moi. Je leur ai dit de se calmer, de ne pas faire de bruit", a-t-il déclaré sur BFMTV. C’est ainsi qu’une quinzaine de personnes ont échappé à une mort quasi certaine.

Quand il a pu sortir du magasin, les policiers l’ont arrêté et menotté pendant 1h 30, pensant que cet homme noir était forcément l’un des terroristes. Quand les policiers ont enfin compris leur erreur, ils ont pu l’interroger, et il leur a donné les plans du magasin, ce qui a permis de faciliter l’intervention.

Le jeune homme de 24 ans s’avère particulièrement modeste. "Je suis musulman, pratiquant. J’ai déjà fait mes prières dans ce magasin, dans la réserve. Et oui, j’ai aidé des Juifs. On est des frères, a-t-il déclaré. Ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans, on est tous dans le même bateau", a-t-il estimé.

Ce héros ordinaire est de fait un modèle. Longtemps sans-papier, il a finalement été accueilli dans un magasin juif, et il a sauvé une quinzaine de personnes juives, une quinzaine d’êtres humains. Tout simplement.

Il y aurait beaucoup de leçons à tirer de cette histoire. C’est tout d’abord le danger des amalgames, qui ont conduit les policiers à perdre 1h30 dans un contexte où chaque minute peut être décisive. Mais l’histoire de Lassana est aussi une formidable leçon sur les bénéfices de l’entraide et de la fraternité, ce qui est le sens profond de toute vraie religion.

Pour toutes ces raisons, demandons au président de la République François Hollande de lui accorder la nationalité française et la légion d’honneur.

Thiaba Bruni, porte-parole du CRAN

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ "Renforcer les anticorps républicains face aux terreaux fondamentalistes" Tu m’étonnes ! "La présence d’« ennemis de la liberté », dimanche, ne passe pas" ››