Retour à l'accueil du site

Régulièrement, par vagues, comme les saisons, on voit resurgir dans la timeline de facebook les mêmes posts :

« Je ne donne pas à Facebook ou toute entité associée à Facebook la permission d’utiliser mes images, informations ou publications, messages, à la fois le passé et le futur. Avec cette déclaration, j’avise Facebook qu’il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, ou prendre toute autre action contre moi sur la base de ce profil et / ou de son contenu. Le contenu de ce profil est privé et des informations confidentielles. La violation de la vie privée peut être punie par la loi (UCC 1-308- 1 1 308-103 et le statut de Rome). »

Ou des variantes...

A chaque fois, je me fends du même commentaire (ou à peu près) :

Tu ne peux pas aller contre les conditions générales d’utilisation que tu as signé à l’inscription. Cela autorise Facebook à utiliser toutes les données que tu postes, comme il le veut, quand il le veut et où il le veut. Tu t’es vendu pour quelques "j’aime" et "photos" rigolotes"...

En général, cela ne plait pas. Mais c’est pourtant la réalité ! Et la portée juridique de ce genre de message posté par un utilisateur est aussi grande que l’odeur de pet d’un lombric à 20m sous terre ! Car...

Vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation avec Facebook (licence de propriété intellectuelle). Cette licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre compte est partagé avec d’autres personnes qui ne l’ont pas supprimé [1].

C’est peu ou prou ce que vous avez signé en cochant la petite case sans lire les conditions générales d’utilisation (CGU) de facebook à l’inscription...

Alors, débattez vous, criez, hurlez, faites le zouave, Zuckerberg vous a entre ses mains ! Et si vous n’êtes pas encore convaincu...

Rejoignez moi sur Diaspora*, un "facebook like", mais décentralisé et libre de tout marketing !

Notes

[1On notera l’astuce : tout élément sur votre profil en lien avec un autre (Partagé, aimé, commenté) ne peut disparaître tant que l’autre profil réciproque n’a pas été supprimé. Donc, dans les faits, votre profil existera toujours sauf si vous n’avez jamais été en interaction avec d’autres !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



‹‹ A tous ceux qui postent sur facebook pour la non utilisation de leurs données personnelles... Mediacratie ? Preuve de partialité de France 2... ››