mardi, 26 mai 2020|

2 visiteurs en ce moment

 

Une fois n’est pas coutume, une idée pour ma fête des pères ! La BD sur les aventures de la "famille Skywalker"


Bah oui, je suis papa... De deux rejetons même ! Mais je ne suis pas un fan des "fêtes de...". Depuis le Moyen-Âge, on célébre la fête des pères, à l’époque, elle était célébrée le jour de la Saint Joseph. En référence à Joseph, le père de Jésus. Vous imaginez donc que la référence à Joseph me coince un peu... Joseph, premier partouzeur reconnu de la civilisation, ayant prêté sa femme à un esprit (il devait en tenir une bonne) qui lui a fait un rejeton moitié gourou, moitié loubard, qui a mis le bazar dans le pays et s’est barré, puis est revenu, puis est reparti. Bravo la référence...

En soi, cela ne vaut mon dégoût pour la fête des mères, non pas forcément par son origine, mais plus par qui l’a "institutionnalisé ! Le village d’Artas revendique être le « berceau de la fête des Mères ». En effet le 10 juin 1906, à l’initiative de Prosper Roche, fondateur de l’Union fraternelle des pères de famille méritants d’Artas, une cérémonie en l’honneur de mères de familles nombreuses eut lieu. Deux mères de 9 enfants reçurent, ce jour-là, un prix de « Haut mérite maternel ». En 1941, le régime de Vichy ne fait qu’inscrire la fête des Mères au calendrier, instaurant de façon officielle la fête des mères, le maréchal pétain voulant redonner à la France les valeurs destinées, selon lui, à raviver la force du pays.

Passons. Donc, cette fête là, bof... D’autant que tout le monde se sent obligé d’offrir un cadeau, relayé en cela par les écoles (y compris de la République), installant dans les esprits de nos enfants, le fait qu’on ne peut souhaiter sans offrir, préparant le futur "on ne peut pas fêter sans acheter". Merci la société de consommation !

Mais, cette année, je veux bien faire une exception en donnant le cadeau que je veux bien recevoir de mes enfants [1]...

Jeffrey Brown, dessinateur de son état, a commis deux BD mettant en scène Dark Vador et ses deux enfants Lela et Luke. Donc, on retrouve les aventures de la famille Skywalker ! Les BD s’appellent "Dark Vador et fils" et "Dark Vador et sa petite princesse". Et elles ne sont même pas chères (Moins de 10 euros) [2]. Cela tombe bien, j’ai moi aussi mon Luke (Axel) et ma princesse Leïa (Marianne) [3] !

Je vous livre quelques planches, histoire de vous donner l’envie d’acheter ces BD pour votre papa ou pour vous !

Maitre du monde ou moins que rien, la cravate ne va pas avec tout !

Espiègle la princesse !

La force sert aussi à cela ?

Le côté obscure... de l’adolescence ?

A acheter d’urgence...


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1Pensez vous que l’appel du pied sera entendu ?

[2Comprendont ils le subtilité de cette phrase ?

[3Et pour terminer d’achever le tableau, j’écris cet article en portant mon tee shirt "Dark Vador" !! geeeeeek !!


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »