lundi, 16 septembre 2019|

2 visiteurs en ce moment

 

Quand la police judiciaire et les CRS contredisent l’IGPN !


Dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, à l’occasion de la fête de la Musique à Nantes, quai Wilson, aux alentours de 4 h 30 du matin, des policiers ont utilisé 33 grenades lacrymogènes, 10 grenades de désencerclement et 12 tirs de lanceurs de balles de défense contre des jeunes, pour leur faire éteindre la musique.
Au cours de cette nuit, quatorze personnes sont tombées à l’eau et depuis cette intervention de police, Steve Maia Caniço, 24 ans, est porté disparu. Il sera retrouvé mort le 29 juillet, dans la Loire. Une information judiciaire pour « homicide involontaire » est aussitôt ouverte, et confiée à la police judiciaire.


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »