vendredi, 19 avril 2019|

4 visiteurs en ce moment

 

Mobicoop​ premier service de mobilité partagée, lance une grande campagne de sociétariat :


La plupart des sites de covoiturage ou de mobilité débloque des fonds auprès de fonds d’investissements privés. A l’inverse, Mobicoop s’adresse à tou·te·s les citoyen·ne·s convaincu·e·s par une mobilité partagée : la coopérative ouvre son capital au grand public et lance sa campagne de sociétariat.

À l’heure où la crise écologique et sociale est une réalité et où la mobilité est un besoin universel, Mobicoop lance sa campagne de sociétariat (augmentation du nombre de ses membres coopérateur·rice·s) pour porter un tout nouveau projet de mobilité.

L’objectif de Mobicoop ?
La coopérative vise à réduire les impacts négatifs de nos déplacements sur l’environnement. Pour cela, elle promeut une mobilité plus partagée, pour qu’elle soit aussi accessible à tou·te·s, avec trois services adaptables à tous les territoires.

Pour rendre à la mobilité partagée sa valeur de bien commun, et pour développer ces trois services - covoiturage libre, autopartage entre particulier·ère·s et mobilité solidaire - la coopérative doit rassembler 20 000 membres coopérateur·rice·s d’ici
2021. Elle passera dans le même temps de 350 000 utilisateur·rice·s à 1,5 million.

Les membres Mobicoop proposent aux utilisateur·rice·s et aux autres soutiens de renforcer le capital de la coopérative. La souscription d’une ou de plusieurs parts sociales à 100€ donne accès à la gouvernance de la coopérative selon le principe 1 personne = 1 voix.

Pourquoi devenir membre ?
Devenir membre Mobicoop, c’est changer le modèle de développement des services de mobilité en France, loin des startups éphémères ou demain des monopoles privés. C’est adhérer aux principes coopératifs, aux valeurs d’écologie, de solidarité, des libertés numériques.

Redonnons à nos déplacements la valeur qu’ils méritent, et inscrivons-nous dans un mouvement plus vaste qui construit aujourd’hui le monde de demain.

A nos côtés, la Nef, la Macif, Framasoft, Enercoop, Alternatiba, l’Avise, le Labo de l’ESS et le Mouves participent aussi à construire des alternatives viables dans tous les secteurs de l’économie française.

Source : En savoir plus ?

Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »