samedi, 4 juillet 2020|

2 visiteurs en ce moment

 

Le discours de Macon d’hier soir n’a rien de révolutionnaire, c’est une parenthèse !

Date de publication :
Mots clés :
  • Libéralisme

  • C’est rigolo, après le discours de notre président, les macronistes reprennent du poil de la bête sur les réseaux sociaux.

    Désolé, mais les mesures que le gouvernement a prises sont celles que n’importe quel gouvernement aurait prises. A ceci que le report de cotisations dans le temps permet juste d’avaler les mois d’épidémie. Mais quid des contrats perdus ? Des formations annulées ? Le porte-monnaie exsangue le sera après la crise car l’économie aura souffert.

    Quant au réveil tardif sur le fait que le service public de la santé et de l’éducation est le meilleur moyen de traverser des crises, et qu’il est moderne (encore), combien de temps le dira t il ?

    Oui, je ne suis pas dupe, oui, je ne m’endors pas aux sirènes, oui, je ne crois plus en leur parole (Lui, et les autres). Car mis à part le virus, ce qui se passe n’est rien de plus que le résultat de 30 ans de détricotage économique sur l’autel de la flexibilité et de l’orthodoxie comptable à court terme (3%).

    Du traité de Maastricht jusqu’à la nouvelle convention UNEDIC, c’est la même logique qui s’applique.

    Merde.


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »