mardi, 28 janvier 2020|

5 visiteurs en ce moment

 

La manifestation d’extrême droite radicale à Lille est finalement autorisée

Date de publication :
Mots clés :

Le préfet du Nord a finalement décidé d’autoriser la manifestation prévue samedi 8 octobre à Lille à l’appel de plusieurs organisations d’extrême droite radicale en la restreignant et en la cantonnant à un quartier.

Cette manifestation, annoncée sur Internet de longue date mais déposée au dernier moment auprès de la préfecture, doit rassembler les militants identitaires lillois de la Maison flamande Opstaan dirigée par Claude Hermant (auteur, il y a quelques années, d’une surprenante interview sur ses activités passées de mercenaire dans Libération) , ceux du mouvement Troisième Voie de l’ancien skinhead parisien Serge Ayoub, ceux encore du Front comtois, des nationalistes autonomes ainsi que les Belges de Nation. Quelques figures de Lyon Dissident/Bunker Korps, qui mêle skinheads et hooligans traînant dans le sillage de l’Olympique lyonnais, devraient aussi faire le déplacement.

La maire (PS) de Lille, Martine Aubry, avait appelé personnellement le préfet du Nord pour lui faire part de son souhait de voir ce défilé interdit, selon son cabinet.

Le défilé a été convoqué sous le mot d’ordre "Défendons nos emplois, notre avenir, notre pays". Le propos est d’appeler à "une révolution nationale contre le capitalisme mondial". Et de poser l’acte de naissance d’une Fédération du Front populaire solidariste.

Cette manifestation a par ailleurs reçu le soutien de... Riposte laïque via la plume de Jacques Philarcheïn.

Salengro à nouveau récupéré

Serge Ayoub, l’un des co-organisateurs, dit attendre "entre 500 et 900 personnes". Il ajoute : "C’est pas mal pour un acte de naissance". Il déclare encore vouloir "ancrer le nationalisme dans le social". Présent à Lille le 4 octobre pour une conférence de presse, M. Ayoub déclarait vouloir rendre hommage à l’ancien maire de Lille, ministre socialiste du Front populaire, Roger Salengro (1890-1936). "On a choisi Salengro pour montrer aux socialistes qu’ils ont perverti le socialisme", avance M. Ayoub, se référant au "projet de loi Salengro sur les quotas d’immigration prédéfinis par rapport aux besoins de l’Etat". Ce texte avait déjà été cité par le FN lors des européennes de 2009. Le site Arrêt sur images s’est penché sur la question et, archives à l’appui, démonte l’argumentaire.

Ministre de l’intérieur du Front populaire, Roger Salengro est par ailleurs l’auteur de la loi de dissolution des ligues factieuses en 1936. Pour cette raison, la presse d’extrême droite – notamment Gringoire et L’Action française – s’est déchaînée contre lui, menant une campagne très dure en l’accusant notamment d’avoir "déserté" en 1915. Il oppose démenti sur démenti sans parvenir à mettre fin aux attaques. Fragilisé psychologiquement, il met fin à ses jours à Lille, le 17 novembre 1936.

Une contre-manifestation est appelée dans le quartier lillois de Wazemmes à l’appel de syndicats et d’organisations de la gauche de la gauche. La préfecture a du coup décidé de fermer tout le centre-ville aux défilés.

 

 

 

 

 

 

Source : http://droites-extremes.blog.lemond...

Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »