vendredi, 22 mars 2019|

1 visiteurs en ce moment

 

La NSA vous espionne ? Pas grave, vous n’avez rien à cacher non ?


Rappelez vous, il y a quelques mois, le scandale du programme PRISME et ses écoutes illégales de plusieurs responsables politiques européens, de peuples entiers, d’administrations, ...

PRISM est un programme américain de surveillance électronique par la collecte de renseignements à partir d’Internet et d’autres fournisseurs de services électroniques. Ce programme classé, relevant de la National Security Agency (NSA), prévoit le ciblage de personnes vivant hors des États-Unis.

Depuis 2007, le FBI et la NSA ont accès aux serveurs des plus grands acteurs du Web -Google, Microsoft, Facebook...- afin de consulter des informations sur leurs utilisateurs. Mails, vidéos, photos, fichiers... L’accès est total. De "modestes empiétements sur la vie privée" permettant de prévenir des attentats, a justifié le président Barack Obama.

Un article du Figaro recense toutes les campagnes de surveillance du web par les Etats Unis... Et cela fait froid dans le dos et me confirme juste que j’ai bien fait de quitter Google (Même si cela ne suffit pas)

Mais...

Bien entendu...


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »