jeudi, 21 novembre 2019|

3 visiteurs en ce moment

 

Grève à l’agence Pôle Emploi de Saint Herblain : Le bras de fer continue !


  1

Contexte
Le collectif de l’agence de Saint Herblain alerte depuis de nombreux mois la direction sur le manque d’effectifs (départs non remplacés, arrêts maladies, congés maternités...) et la dégradation des conditions de travail qui en résulte.
Début avril, à la diffusion de la BDE, les agents constatent que leur situation n’est pas prise en compte et décident de cesser le travail !
A leur demande les organisations syndicales CGT, FO et SNU déposent le 4 avril un préavis de grève à compter du 11 avril.


La direction ou l’art de laisser pourrir la situation !
Selon le code du Travail, des négociations doivent être menées pendant la période du préavis. Visiblement la direction ne connait pas le code du Travail, aucun contact n’a été pris avec les syndicats !
11 avril : 100 % des agents planifiés en grève. La direction ordonne l’ouverture de l’agence avec les seuls membres de l’ELD et les services civiques. Réponse de la DTD : l’agence de St Herblain n’est pas en sous-effectif (dixit le logiciel de calcul charges/ressources « OPERA »), tout est une question d’organisation !
15 avril après-midi : 100 % des agents planifiés en grève.
Malgré les relances de l’intersyndicale, aucune réponse de la part de la direction.
29 avril : Nouvelle grève massive. Une délégation d’une vingtaine d’agents vient à la DR et obtient une entrevue avec le directeur régional. Celui-ci réitère l’argument « OPERA ». D’ailleurs, l’agence serait même en sureffectif de 8 ! Et comme tout est une question d’organisation, il annonce faire entrer Saint Herblain dans le dispositif Agence De Demain ! Les collègues « apprécient » et quittent la salle.
Face à ce mutisme et ce mépris les élus CGT/FO/SNU refusent de siéger au CHSCT du 23 avril et au CEt du 25 avril. Les élus CHSCT de l’intersyndicale CGT/FO/SNU votent un droit d’alerte avec DGI (Danger Grave et Imminent) le 30 avril.

La direction ou l’art de mettre la pression !
Dans sa volonté d’étouffer la mobilisation, la direction menace les agents depuis le 15 avril au motif que la grève serait illégale et refuse de valider dans e-temptation l’absence du 29 avril pour motif « grève ».

L’intersyndicale et le collectif ne lâchent rien ! Le droit est de notre côté !
L’intersyndicale CGT/FO/SNU est en contact, depuis le début de la mobilisation, avec l’inspection du Travail qui confirme la légalité de la grève. L’inspectrice du Travail, suite à un entretien téléphonique le 6 mai avec l’intersyndicale, doit prendre contact avec la direction de Pôle Emploi pour lui rappeler ses obligations de respect du droit de grève et de négociation avec les organisations syndicales dépositaires du préavis.

Le combat du collectif de Saint Herblain est le combat de tous ! Chacun d’entre
nous se retrouve dans leurs revendications ! Plus d’effectifs pour rendre un service de qualité, adapté aux besoins des usagers !

DEFENDONS LE SERVICE PUBLIC !


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

1 Message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »